Accueil > Actualités > La vente aux enchères immobilières
Acheter une maison aux enchères permet de profiter d’un prix attractif
Acheter une maison aux enchères permet de profiter d’un prix attractif

La vente aux enchères immobilières

Vous souhaitez faire l’achat d’un bien immobilier ? Avez-vous pensé aux ventes aux enchères ? Cela peut être une solution intéressante pour trouver votre futur bien et profiter d’un prix intéressant.

Acheter un logement aux enchères : pourquoi c’est bien ?

Acheter un appartement ou une maison aux enchères peut présenter plusieurs avantages. Le principal est bien entendu le prix. Généralement, la mise à prix d’un bien immobilier lors d’une vente aux enchères est fixée à 30 % au-dessous du prix du marché. C’est également une manière d’acquérir un bien plus rapidement.

Quelles sont les différents types de ventes immobilières aux enchères ?

Il existe trois types de ventes aux enchères :

  • La vente aux enchères immobilières notariales : les particuliers qui souhaitent vendre rapidement peuvent participer aux ventes aux enchères notariales. Les acquéreurs quant à eux doivent fournir un chèque de banque en début de séance, d’un montant variant entre 10 et 20 % du montant de la mise à prix.
  • La vente aux enchères immobilières judiciaires : l’Etat vend parfois des habitations dans le cadre de successions où il n’y a pas d’héritier. L’avantage ? Il n’y a pas de frais de notaire et l’acte de vente est rédigé gratuitement. Pour participer, un chèque de consignation de 5 % de la mise à prix est demandé pour les transactions supérieures à 7.500 €.
  • Les ventes aux enchères immobilières domaniales : suite aux liquidations judiciaires, les tribunaux de grande instance sont amenés à proposer des biens aux enchères. Pour participer, il vous faudra un avocat, seul habilité à enchérir. Vous devrez remettre un chèque de consignation correspondant à 20 % de la mise à prix.

Immobilier : comment bien se préparer à la vente d’un bien aux enchères

Pour bien préparer une vente aux enchères, il est indispensable de :

  • Visiter le bien au préalable
  • Consulter le cahier des charges, qui précise les caractéristiques du bien mais aussi les conditions de paiement et les frais à votre charge
  • Vous rapprocher de votre banquier pour garantir votre solvabilité

Après la vente, vous serez propriétaire passé le délai de 10 jours pendant lequel il est encore possible de surenchérir ou de vous rétracter. Ensuite, vous devrez vous acquitter du prix de vente dans un délai variant de 30 à 60 jours.

Publié par Sarah Joly

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Dans les immeubles en copropriété, les décisions importantes doivent être votées.

Vote en copropriété : les règles de majorité

Majorité à l’unanimité, absolue, double, simple, quelles différences ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.