Accueil > Actualités > Mieux vendre grâce au home-staging
Un intérieur propre et épuré est l’un des grands principes du home-staging
Un intérieur propre et épuré est l’un des grands principes du home-staging

Mieux vendre grâce au home-staging

Très utilisé dans les pays anglo-saxons et mis en avant en France depuis quelques années par les émissions télévisées, le home-staging est l’art de mettre en valeur son bien immobilier afin de faciliter sa vente. Attention, le home-staging ne vise en aucun cas à camoufler des vices cachés mais à valoriser l’espace pour créer l’effet coup de cœur. L’objectif du home-staging est en effet d’aider l’acquéreur potentiel à se projeter dans le logement et lui donner envie de l’acheter.
Si les habitations d’exception ou les biens situés dans des secteurs très recherchés n’ont pas nécessairement besoin d’avoir recours à cette solution pour trouver un acquéreur rapidement (même si elle permet de vendre dans de meilleures conditions et à un meilleur prix), cette technique peut s’avérer très utile pour les logements plus classiques et sans cachet particulier. Face au nombre parfois important de biens à vendre, faire la différence est en effet crucial. Peu coûteux et nécessitant un faible investissement, le home-staging peut rapporter gros et notamment :

  • raccourcir considérablement le délai de vente
  • réduire la marge de négociation

Les grands principes du home-staging à appliquer sont les suivants.

Règle n°1 du home-staging : dépersonnaliser et épurer le logement


Avant même de commencer les visites, pensez à relooker votre intérieur pour le rendre le plus neutre possible. L’acheteur potentiel doit immédiatement pouvoir se projeter et avoir envie de vivre dans les lieux. Exit les objets trop personnels et les photos de famille. Exit aussi les décorations trop typées. Si votre canapé est bariolé, recouvrez-le d’une housse de couleur blanche ou crème. Si besoin donnez un coup de peinture sur les murs en optant pour du clair.

Règle n°2 : épurer, ouvrir les volumes et faire rentrer la lumière


Pas de demi-mesure, pour donner une impression d’espace, un seul mot d’ordre : désencombrer! Plus les objets seront rangés, plus votre bien paraitra grand. Faites le tri dans vos affaires et ne conservez que l’essentiel. Cela vous permettra en outre de préparer votre futur déménagement. Toutes les pièces doivent y passer : les principales (séjour, cuisine, chambres…), mais aussi les pièces annexes (garage, cave) et les rangements (placards, dressing…). 

Enlevez les meubles trop encombrants, c’est essentiel pour mettre en avant les volumes.
Pensez aussi à faire rentrer la lumière pour que les pièces paraissent plus spacieuses. Otez les rideaux trop épais ou les objets placés devant les fenêtres qui limitent la luminosité.

Règle n°3 : rendre propre et aérer


Avant chaque visite, prévoyez un moment pour nettoyer votre intérieur du sol au plafond. Gardez en mémoire que la première impression est capitale. C’est en effet généralement dans les toutes premières minutes que la décision d’acheter se fait. Une maison sale ou en désordre est une chance en moins de séduire un acheteur potentiel. D’autant qu’un intérieur peu soigné peut laisser penser que l’entretien général du bien va faire défaut (au niveau de la toiture, de la chaudière…). Nettoyez donc soigneusement votre logement. Enlevez la poussière, lavez les vitres, ôtez les toiles d’araignée…
Soyez également vigilant aux odeurs, elles jouent un rôle inconscient très fort. Rien de pire que de rentrer dans un intérieur qui sent le renfermé, le tabac froid, la vieille litière ou le poisson frit. Aérez toutes les pièces avant chaque visite et si besoin vaporisez une douce odeur d’huiles essentielles.

Règle n°4 : soigner la décoration 


Pourquoi ne pas rendre votre intérieur plus chaleureux avec des plantes vertes ou des bouquets de fleurs ? C’est simple mais de la verdure ou une touche de couleur modifie l’ambiance d’une pièce.
Ne négligez pas le hall d’entrée, c’est la première pièce que va visiter l’acheteur potentiel. Veillez à ne pas laisser trainer de chaussures et à ôter le surplus de vestes accrochées au porte-manteau.
Soignez aussi le salon et la cuisine, c’est généralement dans l’un ou l’autre de ces pièces que l’acquéreur va s’arrêter pour vous poser des questions.
Inspirez-vous des magazines de décoration. Votre bien doit, le temps de la mise en vente, avoir l’air d’une maison témoin.

Règle n°5 : réparer les petits défauts


Un robinet qui goutte ? Une chasse d’eau qui fuit ? Un carreau cassé ? Une porte qui grince ? Une peinture écaillée ? C’est le moment qui vous occuper des menus travaux d’entretien que vous avez délaissés. Ne négligez pas ces petits détails ; les moindres défauts sautent aux yeux des visiteurs. Plus un bien est entretenu, plus l’acquéreur potentiel se sentira en confiance.

Règle n°6 : mettre en valeur l’extérieur


Ne négligez pas le jardin, la terrasse ou le balcon. Ce sont des arguments forts qui valorisent le bien. Apportez-y le même soin que pour l’intérieur. Nettoyez à grande eau la terrasse ou le balcon. Prenez le temps de tondre la pelouse avant toute visite, de tailler les haies si nécessaire, de couper les fleurs fanées, de ramasser les feuilles mortes, de nettoyer le barbecue ou encore de jeter les pots carrés. Installez des chaises longues et créez une atmosphère chaleureuse propice à la détente et à la convivialité. En savoir plus sur le garden-staging.

Publié par Sarah Joly

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Dans les immeubles en copropriété, les décisions importantes doivent être votées.

Vote en copropriété : les règles de majorité

Majorité à l’unanimité, absolue, double, simple, quelles différences ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.