Accueil > Actualités > Immobilier : combien de temps faut-il pour trouver un acquéreur ?
En moyenne, il faut entre 66 et 77 jours pour vendre un bien immobilier
En moyenne, il faut entre 66 et 77 jours pour vendre un bien immobilier

Immobilier : combien de temps faut-il pour trouver un acquéreur ?

Vous vendez un bien immobilier et commencez à trouver le temps long ? Ou alors, vous êtes sur le point de vous séparer de votre logement et vous vous demandez combien de temps cela va prendre ? Réponse : entre 66 et 77 jours en moyenne, selon le type de bien, et évidemment sa localisation.
Nous vous recommandons cet article : votre acquéreur est-il le bon ?

Vous vendez un bien familial de type F5 ou plus ? Les délais pour trouver un acquéreur sont parmi les plus courts

Cela tombe bien, les appartements et autres biens familiaux sont ceux qui se vendent le plus rapidement. Il faut 66 jours en moyenne pour qu’un logement de type F5 ou plus change de propriétaire. Malgré tout, comme pour les autres surfaces, les délais varient grandement en fonction de la ville dans laquelle se réalise la vente : 39 jours en moyenne à Paris contre 48 et 49 jours à Bordeaux et Toulouse ou plus encore, 63 jours à Lyon.

À noter que le délai d’échange des F5 a diminué de 6 jours alors que les F4 s’échangent plus difficilement qu’un an auparavant. En particulier dans la ville de Bordeaux où vendre un F4 prend 26 jours de plus qu’en 2018.

L’appartement que vous mettez en vente est de type F4 ? Combien de temps pour trouver un acheteur ?

Là encore, si votre bien se trouve à Paris, vous n’aurez sans doute pas longtemps à attendre pour trouver un acquéreur : 32 jours en moyenne. Toutefois, en France, le délai d’échange des biens de 4 pièces est de 70 jours. À Toulouse et Strasbourg, ce délai est abaissé à, respectivement, 43 et 47 jours alors qu’à Dijon ou au Havre il est de 120 et 121 jours. Si votre habitation se trouve à Lyon, comptez 53 jours en moyenne et 111 jours à Toulon.

Vous mettez sur le marché un F2 ou un F3 ? Comptez en moyenne 77 jours pour le vendre

Pour un appartement F2, il vous faut composer avec un délai moyen de 77 jours. Pour un F3 celui-ci « tombera » à 76 jours. Toutefois, là encore, mieux vaut vendre à Paris (35 jours pour un F2, 33 jours pour un F3) qu’ailleurs. Votre appartement F3 se trouve à Nantes ou Toulouse ? Comptez alors respectivement 54 et 52 jours. C’est un peu moins si vous êtes vendeur d’un bien immobilier à Lyon et Rennes avec 48 et 50 jours. Mais beaucoup plus à Nice ou à Reims : 109 et 110 jours.

D’ailleurs, dans la préfecture des Alpes-Maritimes, les appartements F2 mettent autant de temps ou presque à changer de propriétaire : 111 jours. Un chiffre moyen qui place la ville de la baie des Anges à presque égalité avec Toulon (113 jours) et Nîmes (109 jours). Mieux vaut donc pour vous vendre un F2 à Rennes ou Nantes avec un délai moyen de 42 et 49 jours. Ou encore à Lyon ou à Villeurbanne, deux villes à la forte attractivité où les F2 s’échangent en 52 et 51 jours en moyenne.

Et si vendre un deux pièces à Nantes prend 80 % moins de temps qu’en 2018, à Nice, le délai a augmenté de 10 % soit 11 jours.

Vous êtes propriétaire d’un studio que vous désirez vendre ? Les acheteurs se pressent pour les petites surfaces

Là aussi, vous êtes chanceux si votre studio est situé à Paris. Le délai d’attente pour trouver un acquéreur pour un studio dans la capitale est de 37 jours seulement. C’est trois fois moins de temps qu’il n’en faut à Toulon pour le même type de bien : 119 jours en moyenne. Venant juste derrière Paris, les villes de Lyon et Strasbourg vous permettront de vendre votre studio en 44 et 45 jours en moyenne. Mais si vous êtes propriétaire à Grenoble, Angers, Reims ou Le Havre, il vous faudra attendre plus de 100 jours pour qu’un acquéreur se manifeste.

À noter d’ailleurs qu’au Havre, il aurait mieux valu vendre votre studio en 2018 avec un délai moyen de 88 jours contre 107 jours aujourd’hui !

Publié par Sarah Joly

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Les ventes immobilières ont progressé dans le Grand Paris

L’immobilier francilien fait carton plein

La Chambre des notaires du Grand Paris a publié ses derniers chiffres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.