Accueil > Actualités > Où investir en Denormandie
A Dieppe, il est possible d’investir dans l’immobilier ancien en Denormandie
A Dieppe, il est possible d’investir dans l’immobilier ancien en Denormandie

Où investir en Denormandie

Dernier dispositif fiscal destiné à encourager les investissements locatifs, le « Denormandie » (du nom du ministre du Logement) concerne 222 villes moyennes en France. Découvrez vite où il vous faudra investir pour pouvoir profiter de ce nouvel avantage fiscal proche du Pinel.

Investissement locatif : un choix important de logements dans les communes concernées par le dispositif Denormandie

Visant à aider les investisseurs à acheter, puis rénover des logements anciens ou vétustes, le dispositif Denormandie est en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Et ils sont nombreux les appartements qui entrent dans le cadre de cet avantage fiscal. Selon une étude récente, sur les 222 villes moyennes concernées, 9 auraient un taux de logements éligibles supérieur à 90 %.

Il s’agit, dans l’ordre du nombre de logements entrant dans le dispositif de : Limoges, Mulhouse, Tarbes, Chalon-sur-Saône, Château-Thierry, Dieppe, Pau, Corbeil-Essonnes et Quimper.

Et si l’on en croit la même étude, parmi les 222 communes, 194 auraient un taux de logements éligibles de plus de 80 %.

Ces chiffres s’expliquent en grande partie par le nombre de logements vacants dans ces villes. En effet, selon l’INSEE (étude 2018) 60 % des presque 3 millions de logements vacants de France seraient situés dans une commune rurale ou une ville moyenne. Ce haut pourcentage s’explique par l’avancée en âge de la population (avec de nombreux départs en maison de retraite entrainant la vacance des logements), mais également par le manque d’attractivité économique de ces secteurs et le vieillissement du parc immobilier. Autant de raisons qui démontrent aussi le besoin de revitaliser le marché immobilier dans ces secteurs. Ce qui n’est pas le cas, en revanche, dans les grandes agglomérations ou dans les secteurs attractifs de l’hexagone.

Investir en Denormandie : plus facile en Lorraine qu’en Corse

Cette différence d’attractivité se retrouve dans les localisations des communes éligibles. En effet, si certaines régions ne vous proposent que peu ou pas de logements éligibles pour profiter de cet avantage fiscal (littoral Atlantique, Corse ou dans l’est de la région Rhône-Alpes en particulier) dans d’autres, vous n’aurez que l’embarras du choix. C’est le cas de la Lorraine, où, alors que 12 villes sont concernées par le dispositif, le taux d’éligibilité des logements dépasse les 90 %. Vient ensuite le Limousin (avec 4 villes), la Champagne-Ardenne (7 villes), le Nord–Pas-de-Calais (14 villes), l’Auvergne (8 villes) et la Basse-Normandie (7 villes).

Dans une moindre mesure, puisque le taux d’éligibilité n’y dépasse « que » 85 %, ces régions de tête sont suivies par : la Bourgogne (9 villes), le Centre (13 villes), le Poitou-Charentes (8 villes), l’Alsace (5 villes), la Franche-Comté (6 villes), la Haute-Normandie (5 villes) le Midi-Pyrénées (15 villes), la région Rhône-Alpes (17 villes) et les Pays de la Loire (9 villes).

Enfin, parmi les régions de France, seulement 7 % ont un taux de logements éligible sous les 85 % : la Picardie (avec 9 villes), le Languedoc-Roussillon (10 villes), l’Aquitaine (11 villes), la Bretagne (11 villes), la région PACA (13 villes), l’Île-de-France (22 villes) et la Corse (avec Bastia et Ajaccio seulement).

Dispositif d’investissement en Denormandie : un bel avenir en perspective ?
Le choix est donc vaste pour les investisseurs. Ce qui augure déjà d’un beau succès puisqu’où que vous soyez en France, vous trouverez « chaussure » (ou plutôt logement) à votre pied ! Ce dispositif, rappelons-le, peut vous faire bénéficier d’un avantage fiscal allant de 12 à 21 % du montant total de votre investissement. Un avantage qui varie selon le temps durant lequel vous vous engagez à louer votre bien (6, 9 ou 12 ans). Attention toutefois, la facture des travaux réalisés dans votre logement devra représenter au moins 25 % du total de votre investissement.

Publié par l’équipe éditoriale de

A propos L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Dans les immeubles en copropriété, les décisions importantes doivent être votées.

Vote en copropriété : les règles de majorité

Majorité à l’unanimité, absolue, double, simple, quelles différences ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.