Accueil > Actualités > L’immobilier dans les stations huppées des Alpes du Nord
A Méribel, les chalets haut-de-gamme à vendre ou à louer sont très recherchés
A Méribel, les chalets haut-de-gamme à vendre ou à louer sont très recherchés

L’immobilier dans les stations huppées des Alpes du Nord

Décidément, le chic et l’or blanc ont toujours la cote. Le nombre de particuliers qui rêvent d’acheter un bien immobilier à la montagne ne désemplit pas ! Et dans les Alpes du Nord, les stations de ski les plus réputées attirent encore la clientèle huppée et skieuse du monde entier. De quoi soutenir des prix et un marché immobilier en hausse continuelle.

Val d’Isère, Courchevel, Megève et Méribel : l’immobilier de luxe et le ski

Des noms prestigieux pour des lieux qui le sont tout autant : à Courchevel, Megève, Méribel et Val-d’Isère, sports d’hiver riment avec boutiques, restaurants et hôtels de luxe. Mais dans ces stations de ski huppées de Savoie, on n’oublie pas de se diversifier pour attirer une clientèle plus jeune, plus active, même si elle est moins aisée. C’est ainsi que s’y sont installés des hôtels et résidences un peu moins huppées, des restaurants en plein cœur des pistes ou encore des corners de créateurs… Et en complément, ils s’y développent des activités « hors pistes » telles que les raquettes, les randonnées de nuit ou encore le ski-joëring. De quoi diversifier la clientèle des locations, mais également celle des investisseurs qui se basent aujourd’hui autant sur la renommée de la station que sur les services qu’elle offre avant d’acheter.

Actuellement, les domaines Evasion-Mont-Blanc (Megève), Val d’Isère-Tignes et celui des Trois Vallées sont ceux les mieux équipés au monde en ce qui concerne les remontées. Et parmi eux, la petite station Saint-Martin-de-Belleville se démarque fortement et attire de plus en plus avec ses petits chalets en pierres, son restaurant étoilé et son domaine skiable envié.

L’immobilier de prestige a son prix dans les stations de ski prisées des Alpes du Nord

Du côté des prix dans toutes ces stations, il est difficile de décrocher des biens « abordables ». Mais pas impossible ! À condition de viser des logements qui sortent, souvent bien malgré eux, du clan des biens de luxe. Exit donc les grosses surfaces, les vues imprenables, le pied des pistes, les jacuzzis, les services hôteliers, les espaces fitness ou spa…

Dans ces stations huppées, les appartements affichent des prix allant de 8.000 à 18.000 €/m² dans les secteurs Carat et Formet à Val-d’Isère et Monts d’Arbois à Megève et de 15.000 à 25.000 €/m² à Courchevel 1850. Pour acquérir un chalet, comptez de 15.000 à 22.000 €/m² dans les mêmes secteurs et de 28.000 à 35.000 €/m² pour Courchevel 1850 !

Et dans les stations de ski des Alpes du Nord, les prix augmentent non seulement en fonction de la renommée du lieu, mais également selon la surface du bien : plus l’appartement ou le chalet est grand, plus le mètre carré se vend cher.

Stations de sports d’hiver : des investisseurs immobiliers amateurs de glisse plus jeunes dans les Alpes du Nord

Ce marché du luxe immobilier dans les stations huppées intéresse surtout les acheteurs venant de la finance ou du web. Âgés de plus de 40-50 ans pour plus de 80 %, ces acquéreurs marient ainsi l’investissement et le plaisir. Alors que leurs prédécesseurs sur ce marché, souvent âgés de plus de 60 ans, pensaient principalement défiscalisation et optimisation, les investisseurs d’aujourd’hui ne boudent pas le plaisir du ski dans des stations prisées qui offrent également une très belle qualité de vie. S’ils utilisent leurs biens pour leurs usages personnels, ils ne négligent pas pour autant la rentabilité en louant le chalet ou l’appartement hors de leurs périodes d’occupation.

Et les locataires amateurs de ces biens de luxe sont plutôt nombreux, les fêtes de fin d’années à la neige attirant particulièrement les Occidentaux fortunés, alors que le mois de janvier voit arriver les Russes qui viennent passer leur Nouvel An sur les pistes. Les acheteurs de chalets et d’appartements de prestige peuvent ensuite compter sur les Turcs, les Brésiliens et les habitants du Moyen-Orient. Puis, février voit le retour des riches européens qui profitent des vacances scolaires.

Tous ces locataires, au bon très bon pouvoir d’achat, recherchent tous les avantages du luxe (services, surface, emplacement…) et n’hésitent pas à dépenser jusqu’à 27.400 € par semaine pour un 550 m² (6 chambres) à Megève !

Pour finir, si l’immobilier de prestige des stations des Alpes du Nord intéresse particulièrement les Français, ils ne représentent que 45 % des acheteurs à Courchevel (60 % à Megève). Le reste étant constitué principalement de Russes (Méribel, Courchevel) et de Britanniques (Val d’Isère).

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Acheter une maison aux enchères permet de profiter d’un prix attractif

La vente aux enchères immobilières

Les enchères, un moyen d’acquérir une habitation à un bon prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.