Accueil > Villes > Arles > L’immobilier à Arles
Dans les quartiers d’Arles, de nombreux biens sont mis en location sur les plateformes entre particuliers
Dans les quartiers d’Arles, de nombreux biens sont mis en location sur les plateformes entre particuliers

L’immobilier à Arles

Immobilier à Arles : le marché est au beau fixe

Sous-préfecture des Bouches-du-Rhône, à 27km de Nîmes et 80km de Marseille, Arles est une ville à taille humaine agréable à vivre. Son marché de l’immobilier se porte bien. Les prix des logements sont en hausse, de 2% par an selon un article publié par Capital. Quant aux transactions, elles vont bon train et se concluent dans des délais rapides. Comme partout toutefois, le prix de vente doit être estimé au plus juste pour que l’affaire puisse se faire. Le budget des acheteurs est limité et ces derniers, très informés des prix du marché, ne sont pas prêts à s’endetter trop lourdement.

Prix de l’immobilier à Arles : des variations d’un quartier à l’autre

Les prix de l’immobilier ancien à Arles varient selon les quartiers. Les logements situés dans le centre ancien, autour des arènes, de la mairie et des rues adjacentes, affichent des prix élevés malgré les difficultés à se garer. Dans ce secteur, ainsi que dans celui de Chabourlet, le mètre carré oscille de 2.000 à 3.900 euros en fonction du type de bien et de son état général.
Le long du Rhône vers le quartier Roquette, les biens s’échangent aussi à des tarifs hauts, dans une fourchette allant de 1.700 à 3.200€/m². Ils affichent des niveaux similaires dans les quartiers de Trinquetaille, Mouleyrès, Griffeuille.
Plus excentrés, les logements s’échangent à des tarifs plus doux, entre 1.100 et 1.700 euros le mètre carré.

L’attractivité des taux immobiliers soutient le marché arlésien

Profitant des niveaux très bas des taux immobiliers, les primo-accédants arrivent à concrétiser leur souhait d’accéder à la propriété, quitte à s’engager sur des prêts de longue durée. Leurs recherches se portent essentiellement vers des appartements de type F3 ou des maisons avec deux chambres. Leur budget, compris entre 100.000 et 200.000 euros en moyenne, les contraint à cibler leur prospection dans les quartiers d’Arles pas trop chers comme Bigot, Barioll ou les Semestres, plus abordables que les secteurs de Monplaisir et de Trinquepaille.
Les familles plus aisées, s’orientent elles vers les quartiers plus prisés en quête d’un appartement familial de standing ou d’une maison avec un bout de jardin.

Louer un bien immobilier à Arles : le marché de la location mis à mal par Airbnb et les autres plateformes de location saisonnière

Ville d’art et d’histoire, inscrite au patrimoine mondiale de l’Unesco, Arles attire de nombreux touristes. Ceux-ci sont présents toute l’année avec une forte concentration entre mai et septembre. Ils viennent découvrir la ville, la Camargue proche, profiter de la feria et la fête du riz ou encore célébrer le Noël provençal. Si l’attrait touristique de la ville fait la joie de certains propriétaires, elle porte en revanche préjudice aux locataires. En effet, nombreux sont les bailleurs qui préfèrent louer leur bien via les plateformes de location de particulier à particulier comme Airbnb, plutôt que de louer à un locataire avec les risques d’impayés et de dégradations que cela comportent. Sans compter que louer à la semaine est plus rentable que de s’engager sur un bail de longue durée. Une multitude d’appartements est ainsi louée à des touristes, principalement dans le centre historique d’Arles à proximité des Thermes de Constantin, de la Fondation Vincent van Gogh et de la gare. Difficile pour les arlésiens d’arriver à se loger dans ces secteurs.

Publié par

A propos Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Le ciel est dégagé sur le marché immobilier grenoblois

L’immobilier à Grenoble offre de belles opportunités

L’immobilier grenoblois sourit aux acheteurs et aux investisseurs immobiliers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.