Accueil > Actualités > Comment décrocher un crédit sans apport personnel ?
Certains profils arrivent à décrocher un crédit maison sans apport personnel
Certains profils arrivent à décrocher un crédit maison sans apport personnel

Comment décrocher un crédit sans apport personnel ?

Vous rêvez de devenir propriétaire, mais vous n’avez pas d’apport personnel à mettre dans la balance de votre dossier de demande de crédit ? Pas de panique ! Avec quelques astuces vous pourrez peut-être arriver à décrocher le Graal.

Prêt immobilier : un apport personnel, pour quoi faire ?

Les banques, pour accorder un prêt immobilier à un client, ont besoin d’être rassurées. L’apport personnel a cette fonction. Mise sur la table par le futur emprunteur, cette somme d’argent, qui se monte de 10 à 15 % de l’achat, provient généralement de son épargne. Elle sert principalement à régler les frais inhérents à l’achat (notaire, dossier…) Toutefois, il arrive aujourd’hui que certaines banques, et dans certains cas, acceptent de se passer de cette garantie qu’est l’apport personnel et financent jusqu’à 100 % de l’achat immobilier (frais compris).

Mais pour cela, mieux vaut acheter en région, là où le prix du mètre carré est encore abordable et moins cher qu’en ville. De plus, si vous désirez emprunter sans apport, il vous faut savoir que votre banquier scrutera votre dossier et que celui-ci doit être solide.

Les meilleurs profils pour un emprunt immobilier sans apport personnel

En général, les organismes prêteurs acceptent d’accorder un crédit sans apport si :

  • Vous êtes jeune, en CDI, et que vous achetez pour la première fois un logement pour en faire votre résidence principale
  • Vous investissez dans un bien locatif et les loyers vont vous permettre de rembourser votre prêt immobilier
  • Vous êtes un épargnant, mais vous ne voulez pas toucher à votre capital pour ne pas perdre les bénéfices d’une optimisation fiscale par exemple

Dans ce dernier cas, il est possible dans le cadre d’une assurance-vie, d’effectuer un nantissement (délégation de créances) de votre contrat en faveur de la banque le temps de votre emprunt.

Crédit à l’habitat : les conditions pour emprunter sans apport

Puisque vous ne pouvez prouver, à l’aide d’un apport personnel, de votre faculté à épargner et donc à gérer de façon optimale vos revenus, vous allez devoir offrir à votre banque d’autres garanties.
Ce sera le cas si :

  • Vous disposez d’un CDI et la mensualité de votre prêt à venir ne dépassera pas (ou de peu) le loyer que vous payez
  • Vous n’avez pas ou peu d’autres crédits en cours et dans ce dernier cas, les remboursements ne grèvent que peu vos revenus
  • Vous n’avez pas eu d’incidents (découverts ou pire, impayés) sur votre compte bancaire dans les six mois précédents votre demande
  • Vous disposez d’un revenu assez important pour offrir un « reste à vivre » décent après le paiement de la future mensualité (dans le cadre de très haut revenu, le taux d’endettement peut être supérieur à 33 %)
  • Vous avez moins de 50 ans et le restant de votre vie active sera suffisant pour rembourser entièrement votre prêt
  • Vous avez un surplus d’épargne et vous vous empressez de le placer dans l’un des dispositifs proposés par votre banque

Dernière solution : les prêts aidés, type prêt patronal à 1 %, éco-prêt à taux zéro (PTZ) et prêt épargne logement peuvent constituer votre apport personnel.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Les prix des appartements neufs ont chuté de 1.2% sur les trois derniers mois

Les prix dégringolent dans l’immobilier neuf

Le marché de l’immobilier neuf se dégrade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.