Accueil > Economie-Finance > Investir dans l’immobilier locatif avec le Cosse ancien
Le Cosse ancien vise à favoriser la location de logements à loyers abordables
Le Cosse ancien vise à favoriser la location de logements à loyers abordables

Investir dans l’immobilier locatif avec le Cosse ancien

Si vous souhaitez investir dans l’immobilier locatif, le Cosse ancien est une des solutions à étudier. Découvrez les avantages de ce dispositif.

Investissement immobilier : qu’est-ce que le Cosse ancien ?

Le Cosse ancien, aussi appelé « louer abordable » est un dispositif mis en place en janvier 2017 dans le but de remettre sur le marché des logements privés à des loyers abordables.
Les propriétaires bailleurs s’engagent à louer le logement vide dans les conditions définies par le dispositif. Le loyer doit en effet respecter les plafonds fixés et les revenus du locataire doivent aussi correspondre aux critères donnés.
Ce dispositif gagnant-gagnant vient d’être renforcé par la loi Elan du 23 novembre 2018.

Les avantages financiers du Cosse ancien pour investir dans l’immobilier locatif

Pour le propriétaire bailleur, ce dispositif compte plusieurs avantages.
Il peut en effet déduire de ses revenus fonciers jusqu’à 85 % des loyers selon la localisation du logement et le type de loyer pratiqué (intermédiaire, social, très social ou intermédiation locative).
Le déficit foncier déductible, initialement de 10.700 €, a été revu à la hausse par la loi Elan. Il sera désormais possible pour la déclaration 2019 de déduire des frais (réparation, travaux, charges de copropriété…) jusqu’à 15.300 €.

Investir en Cosse ancien : quelles sont les conditions liées au logement à respecter ?

Pour bénéficier du Cosse ancien, la localisation du logement est importante. Sont en effet concernés les logements neufs ou anciens loués vides à titre de résidence principale, situés en milieu urbain.
Dans la zone C (petites villes et zones rurales), seuls les logements en intermédiation locative sont actuellement éligibles. C’est-à-dire que le propriétaire loue le logement à un organisme qui va le sous-louer à des personnes en difficulté.
Avec la loi Elan, le Cosse ancien va s’élargir aux zones rurales sous certaines conditions. Le propriétaire devra proposer un loyer social ou très social. Il devra également conclure un conventionnement Anah avec travaux et donc mettre le logement en location pour 9 ans.
Le Cosse ancien permet ainsi d’améliorer l’offre en logements privés accessibles aux ménages modestes tout en permettant aux propriétaires de bénéficier d’avantages fiscaux très intéressants.

Publié par

A propos Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Les banques calculent la capacité d’emprunt avant d’accorder un crédit maison

Crédit immobilier : les causes de refus

Les 5 points que le banquier regarde lors d’une demande de prêt immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.