Accueil > Actualités > Immobilier : les prix baissent à Paris
A Paris, le prix des appartements a perdu 0.6% en trois mois
A Paris, le prix des appartements a perdu 0.6% en trois mois

Immobilier : les prix baissent à Paris

Les prix de l’immobilier à Paris sonnent-ils la fin de la récré ? Ils sont en tout cas en baisse sur les trois derniers mois. Une tendance que n’avait plus connue la capitale depuis le début de l’année 2015.

Immobilier à Paris : le prix du mètre carré perd -0,6 % en trois mois

Surprise, surprise : le dernier baromètre LPI-SeLoger n’est pas exempt d’étonnement. En effet, alors qu’ils connaissaient une hausse continue depuis 2015, les prix de l’immobilier parisien perdent, en trois mois, -0,6 %. Cette baisse intervient alors que les prix du mètre carré à Paris avaient atteint des niveaux record. Le début de l’année avait en effet suivi la tendance haussière des dernières années. Cette baisse est donc une bonne nouvelle pour les acheteurs qui gagnent ainsi un peu de pouvoir d’achat. Car malgré cette baisse constatée sur les trois derniers mois, 2018 s’achève sur une hausse annuelle des prix de l’immobilier atteignant +6,7 %.

Les prix des appartements parisiens sont toutefois plus hauts qu’il y a un an

En effet, dans tous les arrondissements, les prix au mètre carré de l’immobilier parisien sont aujourd’hui plus hauts qu’il y a un an. Et dans certains, comme dans le 4e, ils ont gagné près de 16 % (rue du Bourg-Tibourg, rue Beaubourg, rue des Archives). Dans d’autres, le prix des logements est resté plus « raisonnable » avec une hausse sur un an de +3 % comme dans le très chic 1er arrondissement (place Vendôme, rue de Rivoli, rue Montmartre). De même dans le 8e, où les prix de l’immobilier ont gagné en moyenne +3,2 %. Mais dans de nombreux arrondissements, la hausse des prix peut atteindre jusqu’à près de +10 % : +8,9 % pour le 9e (rue Chaptal, rue Bergère, rue Buffault), +9,4 % dans le 5e, +9,2 % dans le 18e ou encore +9,8 % dans le 19e.

Projet d’achat immobilier à Paris : la marge de négociation est en baisse

Dans les faits, alors que le mètre carré atteint un prix moyen de 3.882 € en France, il vous faudra dépenser 6.000 € de plus par mètre carré pour devenir propriétaire à Paris (9.882 €/m² en moyenne). Et dans la moitié des arrondissements, vous devrez même dépenser plus de 10.000 €/m². Pour trouver les prix les moins chers, vous devrez vous tourner vers le 19e où un appartement ancien vous reviendra à 7.563 €/m² et le 20e arrondissement où le prix moyen s’élève lui à 7.642 €/m². Le plus cher étant le 6e, avec un prix pouvant atteindre 13.476 €/m² (rue de l’Abbaye, rue Visconti et rue Saint-Sulpice).

Côté négociation, pas de quoi rattraper la hausse des prix. En effet, alors que la marge de négociation s’élève à 3,1 % à l’échelle nationale, sur Paris, les acheteurs ne peuvent compter que sur une marge de 2,7 %. Mais la baisse des prix peut expliquer cette marge plus faible qu’ailleurs. Celle-ci a en effet diminué de -0,9 % sur le dernier trimestre.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Les prix des appartements neufs ont chuté de 1.2% sur les trois derniers mois

Les prix dégringolent dans l’immobilier neuf

Le marché de l’immobilier neuf se dégrade

Un commentaire

  1. Super article qui est très complet ! Je souhaite acheter un appartement à Paris, tes conseils me sont très utiles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.