Accueil > Actualités > Vendre sa maison familiale
Vivre dans une grande maison peut devenir compliqué quand on avance en âge
Vivre dans une grande maison peut devenir compliqué quand on avance en âge

Vendre sa maison familiale

L’avancée en âge n’est pas toujours simple et l’entretien d’une maison peut vite se transformer en difficulté physique ou budgétaire supplémentaire pour les seniors. Vendre la maison familiale devient alors la solution pour aborder plus sereinement l’avenir. Nos explications.

Avancée en âge : vendez votre domicile pour vous rapprocher des commodités

Votre maison familiale, vous l’avez voulue à la campagne pour offrir à vos enfants une vie calme et au grand air ? Oui, mais voilà, les enfants partis et l’âge avançant, votre demeure est devenue trop grande et aussi trop éloignée des commodités. Il est sans doute temps de vendre pour déménager. La vente de votre maison vous permettra en effet de vous rapprocher du centre-ville ou du centre de votre village ett donc de ses commerces et services (médicaux, sociaux, administratifs).

Vous pourrez également choisir d’acheter ou de louer un logement plus petit, tel qu’un appartement de deux ou trois pièces, suffisant pour vivre seul ou à deux. L’entretien de votre domicile sera alors simplifié et si celui-ci est un bien neuf, vous bénéficierez de prestations intéressantes tels qu’un ascenseur ou des aménagements pour les personnes à mobilité réduite. Autant de travaux que vous n’aurez pas à réaliser plus tard si besoin !

A lire aussi. Acheter un bien immobilier après 65 ans : mode d’emploi.

Vendre sa maison familiale pour un logement plus adapté permet d’équilibrer le budget une fois à la retraite

La vente de votre grande maison familiale va sans doute vous permettre de réaliser une jolie plus-value. Et si vous achetez un logement plus petit et moins cher, vous pourrez transmettre cette somme supplémentaire à vos descendants sans frais de succession. Attention : cette donation ne peut dépasser 100.000 € par parent et par enfant. Vous pouvez néanmoins y ajouter 31.865 € de « don familial » exonéré de droits. Le receveur ne doit pas avoir moins de 18 ans, et vous ne devez pas avoir plus de 80 ans. Et, de plus, cette donation et le don familial ne peuvent être effectués que tous les 15 ans.

Il est possible en revanche que votre nouveau logement coûte plus cher que ce que vous a rapporté la vente de votre maison. Dans ce cas, le recours à un crédit immobilier senior sera indispensable. Moins faciles à obtenir qu’un prêt ordinaire, ils reviennent également plus chers. Pour réduire ce coût, vous pouvez toutefois, soit hypothéquer votre nouveau domicile, soit trouver une caution pour votre prêt. Et si votre banque se montre réticente à cause de votre état de santé présent ou passé (maladie), vous pouvez avoir recours à la convention AERAS (s’assurer et emprunter avec un risque aggravé de santé).

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

L’achat d’un poêle peut se financer grâce au crédit d’impôt pour la transition énergétique

Faut-il choisir un poêle à bois ou à granulés ?

Conseils pour choisir le poêle qui convient le mieux à vos besoins

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.