Accueil > Actualités > Qui va pouvoir bénéficier du chèque énergie en 2019 ?
Le chèque énergie est une aide destinée pour payer les dépenses en chauffage
Le chèque énergie est une aide destinée pour payer les dépenses en chauffage

Qui va pouvoir bénéficier du chèque énergie en 2019 ?

Face à la mobilisation des gilets jaunes, le gouvernement a dû revoir quelque peu sa feuille de route. Ainsi, le chèque énergie devrait, dès l’année prochaine, concerner plus de Français. Découvrez avec nous si vous allez pouvoir en bénéficier.

Chèque énergie 2019 : près de 6 millions de Français concernés

Le chèque énergie a été mis en place le 1er janvier 2018 afin de remplacer les anciens tarifs sociaux de gaz et d’électricité. Versé sous forme de subvention, il touchait jusqu’à présent 3,6 millions de ménages très modestes. Ceux-ci recevant en moyenne 150 euros par an. À partir du 1er janvier 2019, le nombre de bénéficiaires passera à 5,8 millions de ménages, soit 2,2 millions ménages de plus.

Versé à partir du printemps, ce chèque énergie nouvelle mouture concernera donc en plus tous les ménages disposant d’un revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (UC) compris entre 7.700 et 10.700 euros. Ceux-ci recevront une subvention pouvant atteindre de 48 à 78 euros selon la composition du foyer. Pour les personnes recevant déjà la prime énergie en 2018, le montant de celle-ci sera revalorisé de 50 euros et devrait atteindre une moyenne de 200 euros, chaque ménage touchant de 98 à 277 euros.

Dans le même temps, le gouvernement a par ailleurs annoncé son objectif de voir l’éradication totale des systèmes de chauffage au fioul en France d’ici la fin du mandat présidentiel.

Les modalités d’obtention du chèque énergie en 2019

En détail, le plafond de ressources sous lequel vous pourrez bénéficier du chèque énergie 2019 correspond à votre « revenu fiscal de référence par unité de consommation ». L’unité de consommation étant de 1 pour la première personne du foyer, à laquelle s’ajoute 0,5 pour la seconde personne puis 0,3 par personne supplémentaire. Exemple : un ménage avec deux parents et un enfant compte 1,8 unité de consommation (1 +0,5 +0,3).

Si vous êtes seul, cela signifie que votre revenu doit être inférieur à 10.700 € alors que pour un couple sans enfant, ce revenu de référence ne devra pas dépasser 16.050 € (16.050/1,5=10.700). À cette dernière somme, ajoutez 3.210 € par enfant présent dans votre foyer.

Le montant du chèque énergie dépendra également de ce revenu fiscal de référence par unité de consommation. Les chiffres sont à retrouver sur le site service-public.fr.

Si vous faites partie des nouveaux bénéficiaires de ce chèque énergie, vous n’aurez rien à faire. Mais à condition d’avoir rempli, en temps et en heure, votre déclaration de revenus. C’est l’administration fiscale qui se chargera de vous verser la somme requise. Cet automatisme devrait permettre, selon le gouvernement, de réduire le taux de non-recours. Selon les chiffres du gouvernement, 40 % des bénéficiaires n’avaient pas profité des tarifs sociaux de l’énergie en 2017 alors qu’ils y avaient droit. En comparaison, le chèque énergie qui vient remplacer cet ancien système a été utilisé par 79 % des ménages l’ayant reçu lors de sa phase de test.

Pour savoir si vous êtes éligibles, vous pouvez utiliser le simulateur mis en ligne par le ministère de la Transition écologique et solidaire.

Quelles factures pourrez-vous régler avec le chèque énergie en 2019 ?

Avec ce chèque énergie version 2019, vous pourrez régler vos factures d’électricité ou de gaz. Ou tout au moins une partie. Il vous permettra également de régler vos factures de bois, fioul, pellets, GPL… toutes ces énergies servant au chauffage. Mais votre chèque énergie pourra également vous aider à faire réaliser des travaux de rénovation. Toutefois, ceux-ci devront obligatoirement être réalisés par un artisan certifié Garant de l’Environnement (RGE) et ces travaux devront faire partie de la liste réglementée. Pour finir, si vous êtes locataire dans un logement-foyer conventionné (foyer de jeunes travailleurs, résidence pour personnes âgées…) vous pourrez régler une partie de vos charges de chauffage (généralement incluses dans la redevance) avec cette subvention.

Vous recevrez ce chèque énergie entre le mois de mars et le mois d’avril 2019. Vous aurez alors un an pour le dépenser.

Sachez également que ce chèque énergie 2019 se double d’avantages divers :

  • La non-réduction de puissance de votre énergie même en cas d’impayés et ce durant toute la trêve hivernale (1er novembre – 31 mars)
  • La dispense des frais de mise en service pour tout nouveau contrat lors d’un déménagement
  • La dispense de frais en cas de rejet de paiement
  • Et un abattement de 80 % sur la facturation du déplacement pour interruption de fourniture

Publié par l’équipe éditoriale de

A propos L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Les prix des appartements neufs ont chuté de 1.2% sur les trois derniers mois

Les prix dégringolent dans l’immobilier neuf

Le marché de l’immobilier neuf se dégrade

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.