Accueil > Villes > Saint Etienne > L’immobilier à Saint-Etienne
Au cœur du quartier Manufacture à Saint-Etienne, la cité du design a été inaugurée en 2009
Au cœur du quartier Manufacture à Saint-Etienne, la cité du design a été inaugurée en 2009

L’immobilier à Saint-Etienne

Les prix de l’immobilier ancien grimpent à Saint-Etienne

A 60km au sud de Lyon et 80km au nord du Puy-en-Velay, Saint-Etienne est la 2ème commune la plus peuplée d’Auvergne-Rhône-Alpes. Dynamique à de nombreux niveaux, elle enregistre également de beaux scores en termes d’immobilier. Les prix des logements stéphanois ont en effet enregistré un important bond en avant avec une progression de 11.3% sur 3 mois selon le baromètre LPI-SeLoger paru fin octobre. Sur un an, la hausse des prix dans l’ancien s’établit à 2.2%. Pour Michel Mouillart, porte-parole de l’étude, cette accélération de la hausse des prix de l’immobilier ancien marque la sortie du marché local d’une période relativement longue de léthargie.

Les raisons du succès de l’immobilier stéphanois

Plusieurs facteurs expliquent le sursaut du secteur immobilier stéphanois. Tout d’abord, l’attractivité des prix. Malgré l’augmentation, se loger reste bon marché à Saint-Etienne avec un mètre carré s’élevant à 1.377 euros seulement. Le prix d’achat d’un logement est en moyenne de 100.324 euros dans la Capitale du design. Le cadre de vie qu’offre la ville, grâce en partie à la proximité du parc naturel régional du Pilat à l’est et du parc naturel régional Livradois-Forez à l’ouest, attire de plus en plus d’adeptes. Sans compter que la préfecture de la Loire jouit d’un tissu économique aujourd’hui solide en dépit des importantes difficultés économiques qu’elle a connues dans le passé. La ville et sa région offrent désormais plus de 150.000 emplois pour 11.000 entreprises dont plusieurs de renom. La ville est celle qui compte le plus important taux d’entrepreneurs de moins de 30 ans en Rhône-Alpes. Saint-Etienne, dont 25% des habitants ont moins de 25 ans, a su de défaire de son image terne d’ancien centre d’extraction houillère. La ville a engagé depuis plusieurs années un vaste programme de rénovation urbaine. Elle est d’ailleurs la seule ville française Unesco de design et membre du réseau des villes créatives depuis 2010.

Où acheter un bien immobilier à Saint-Etienne ?

Le centre historique de la ville reste une valeur sûre pour un achat ou un investissement immobilier. Les rues animées séduisent les étudiants, ils sont plus de 16.000 à Saint-Etienne, et les appartements locatifs trouvent facilement preneurs.
Si votre budget est conséquent, le quartier du cours Fauriel avec ses villas Belle Epoque et ses beaux immeubles reste un emplacement de premier choix. Villebeauf et Vivaraize sont eux aussi très convoités et figurent parmi les secteurs les plus chers de la ville. Avec sa vue imprenable sur la ville, le quartier de Crêt-de-Roc voit sa cote monter en flèche et séduit une clientèle essentiellement bobo.

Achat immobilier à Saint-Etienne : quels sont les prix ?

Pour devenir propriétaire d’un appartement dans l’immobilier ancien, il faut compter à Saint-Etienne un budget moyen de 1.377 euros le mètre carré. Les prix oscillent toutefois à la hausse ou à la baisse selon les emplacements. Les quartiers centraux, cours Fauriel, Préfecture, Foch et Bel-Air, affichent les prix les plus chers.
Du côté de Monthieu, Montaud, il est possible d’acquérir une maison des années 1960 ou 1970 pour un budget variant entre 150.000 et 160.000 euros environ. Les prix grimpent en revanche dans le quartier de Saint-Chamond. Dans ce secteur le mètre carré dépasse les 2.000 euros pour des maisons sans travaux.
Dans les alentours proches de Saint-Etienne, les prix sont de 1.279 euros/m² à la Ricamarie et de 1.693 euros/m² à Chambon-Feugerolles. Ils dépassent les 1.700 euros à Rohe-la-Molière et à Saint-Genest-Lerpt (respectivement 1.721 et 1.756€/m² selon le baromètre LPI.SeLoger). Villars affiche des prix plus élevés. Dans cette commune à environ 6km au nord de Saint-Etienne le mètre carré immobilier s’élève à 2.041 euros.

Publié par

A propos Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Dans le quartier Chartrons, le prix des logements a bondi ses dernières années

A Bordeaux  les prix immobiliers baissent

Le marché immobilier reprend son souffle dans la préfecture de la Gironde

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.