Accueil > Villes > Orléans > Les prix de l’immobilier à Orléans
Acheter un appartement coûte de plus en plus cher dans la cité libérée par Jeanne d’Arc
Acheter un appartement coûte de plus en plus cher dans la cité libérée par Jeanne d’Arc

Les prix de l’immobilier à Orléans

Acheter un bien immobilier à Orléans coûte de plus en plus cher. En un an, le prix au mètre carré d’un appartement dans l’ancien est passé de 2.068 euros à 2.262 euros. C’est ce que révèle le baromètre LPI-SeLoger.

A Orléans, les prix immobiliers grimpent en flèche

Le marché de l’immobilier orléanais a le vent en poupe. Sur douze mois, les prix des appartements anciens ont augmenté de 8.6%, soit deux fois plus que la moyenne nationale. Un bond qui place la ville à la 2ème place des communes de plus de 100.000 habitants à enregistrer la plus forte progression des prix immobiliers après Strasbourg.
Si le mètre carré se monnaye désormais autour des 2.262 euros dans la préfecture de la nouvelle région Centre-Val-de-Loire, il peut atteindre les 3.000 euros voire davantage dans les quartiers huppés. Les appartements d’exception situés dans les rues Alsace-Lorraine, République, Antoine Petit, Bannier ou encore de la Bretonnerie, avec leurs belles hauteurs sous-plafond, leurs parquets, leurs cheminées d’époque, affichent en effet des prix élevés.

L’immobilier orléanais rattrape son retard

Malgré la hausse des prix, l’immobilier reste abordable dans la capitale ligérienne. Pour les professionnels, la ville ne fait que rattraper son retard. Comparée à d’autres villes de taille similaire, comme Caen, Rouen ou Tours, les prix de l’immobilier dans la préfecture du Loiret se situaient en effet jusqu’alors dans une fourchette basse. Selon les experts, 2018 sera sans contexte une excellente année pour le marché immobilier orléanais et la hausse des prix devrait être plus modérée dans les mois à venir.

Pourquoi les prix de l’immobilier augmentent-ils à Orléans ?

Orléans attire de plus en plus d’acheteurs, ce qui mécaniquement tire vers le haut le prix des habitations. A 1h30 de Paris seulement, la ville, libérée par Jeanne d’Arc en 1429, offre un cadre de vie agréable. Bordant la Loire, elle offre de nombreuses possibilités de ballades en vélo ou de sorties fluviales. Classée ville d’art et d’histoire, la cité située aux portes de la Sologne, de la Beauce, du Gâtinais et de la forêt d’Orléans est aussi classée au patrimoine mondial de l’humanité.
En plus de ses atouts historiques, patrimoniaux et de ses superbes jardins, la cité johannique est aussi considérée comme étant le cœur de la French Tech Loire Valley. La ville compte en effet de nombreuses entreprises notamment dans le secteur de la cosmétique et des médicaments.

Projet immobilier : où acheter moins cher autour d’Orléans ?

En moyenne, il faut compter un budget de 136.000 euros pour acheter un logement à Orléans. Les ménages qui souhaitent acheter moins cher peuvent trouver leur bonheur à moins de 15 minutes du centre-ville. Le baromètre LPI-SeLoger a repéré cinq communes toutes proches où le prix du mètre carré est plus abordable qu’à Orléans même.

  • Olivet : 1999€/m²
  • Saint-Denis-en-Val : 1.751€/m²
  • Saint-Jean-le-Blanc : 1.751€/m²
  • Saint-Pryvé-Saint-Mesmin : 1.638€/m²
  • Saint-Jean-de-la-Ruelle : 1.540€/m²

Publié par

A propos Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Au cœur du quartier Manufacture à Saint-Etienne, la cité du design a été inaugurée en 2009

L’immobilier à Saint-Etienne

Les logements stéphanois ont vu leur prix augmenter de plus de 11% en trois mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.