Accueil > Actualités > Nouvelle baisse des taux immobiliers
Les particuliers sont heureux, financer l’achat d’une maison est bon marché avec la baisse des taux
Les particuliers sont heureux, financer l’achat d’une maison est bon marché avec la baisse des taux

Nouvelle baisse des taux immobiliers

Cafpi, le réseau de courtiers en crédit immobilier a publié les nouveaux barèmes des banques pour ce mois d’octobre 2018. Et bonne nouvelle pour les futurs emprunteurs, les taux sont de nouveau aux plus bas !

Le prix du crédit immobilier proche de son niveau plancher

Avec une moyenne de 1,19 % pour des crédits sur 20 ans, les taux d’octobre 2018 ont presque atteint le niveau d’octobre 2016. À l’époque ils étaient à une moyenne de 1,18 % sur 20 ans, soit le niveau le plus bas jamais atteint. Cette nouvelle baisse intervient après deux ans de fluctuations et augure d’un beau dynamisme sur le front des crédits immobiliers dans les semaines à venir. Le cabinet de courtage Cafpi a d’ailleurs enregistré une hausse de ses activités dès septembre.

La conjoncture est donc largement positive pour le marché immobilier. Les taux d’intérêt à un niveau plancher se marient avec une stabilité des prix des logements français. Dans ces conditions, les acheteurs n’hésitent plus à se lancer. S’ils empruntent sur de plus longues périodes (plus de 20 ans, parfois 30 ans), ils peuvent aujourd’hui obtenir 213.500 € sur 20 ans avec des mensualités de seulement 1.000 €. À noter que parmi ces acheteurs, 65 % deviennent propriétaires pour la première fois.

Crédit immobilier : des taux d’intérêt records, mais à saisir avant 2019 !

Toutefois, si l’immobilier ancien est boosté par la présence largement majoritaire des primo-accédants, du côté du neuf tout n’est pas rose. Alors que 84 % des transactions portent sur des logements anciens, les professionnels de la construction sont inquiets. Échaudés par des prix trop élevés et une diminution des aides, les acheteurs délaissent le neuf et le secteur vit une véritable crise depuis quelques mois. Alors que les besoins en nouveaux logements sont estimés à 500.000 par an (chiffre atteint en 2017), l’année 2018 devrait se contenter de 400.000 constructions. Un chiffre qui met à mal les filières du neuf et qui, surtout, en raison de la baisse de l’offre, risque de faire à nouveau augmenter les prix !

Pour finir, les professionnels du crédit immobilier s’accordent pour encourager les ménages à profiter dès maintenant des taux record. L’année prochaine, il sera sans doute trop tard. Entre la Fed (banque centrale américaine) qui passe son principal taux d’intérêt entre 2 et 2,25 % (contre 1,75% – 2 % en ce moment) et la BCE (banque centrale européenne) qui annonce déjà une remontée des taux en été 2019, les acheteurs ont intérêt à se décider rapidement !

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Les notaires dressent un bilan positif du marché immobilier

L’immobilier fait preuve de dynamisme

Les notaires de France anticipent une année record en termes de ventes immobilières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.