Accueil > Villes > Le prix de l’immobilier à Villeurbanne
Dans le quartier des gratte-ciel à Villeurbanne, le prix du mètre carré immobilier dépasse les 3.100 euros
Dans le quartier des gratte-ciel à Villeurbanne, le prix du mètre carré immobilier dépasse les 3.100 euros

Le prix de l’immobilier à Villeurbanne

Toute proche de Lyon, la commune de Villeurbanne bénéficie de nombreux atouts. Sans doute est-ce pour cette raison que les acheteurs immobiliers y sont de plus en plus nombreux, faisant grimper le prix du mètre carré.

Immobilier à Villeurbanne : une ville attrayante

Située en banlieue de Lyon, la commune de Villeurbanne est souvent considérée comme le 10ème et dernier arrondissement de la capitale des Gaules. Ils sont d’ailleurs nombreux, les lyonnais, à s’exiler vers cette ville qui accumule les bons points : transports rapides et fréquents la reliant au centre de Lyon, parc immobilier diversifié, prix des logements plus abordables que chez sa grande sœur… Et la ville aux deux collines est en plus réputée pour sa douceur et la qualité de vie qu’elle offre. Tous ces avantages remplissent les quartiers de Charpennes (proche de la Tête d’Or et offrant des constructions anciennes) ou des Maisons Neuves (habitat des années 70) de Lyonnais qui profitent d’un prix moyen au mètre carré de 3.093 € contre 4.616 €/m² à Lyon.

Outre ce quartier de Charpennes (rues Jean-Claude Vivant et Descartes), les acheteurs se concentrent en particulier sur les valeurs sûres que sont l’hypercentre (rues Raspail, Fontanières et Édouard Vaillant) et le quartier de la Doua (rue de l’Émetteur et avenue des Arts). Toutefois, Villeurbanne regorge de secteurs en devenir où les acheteurs se font de plus en plus nombreux : Carré de Soie, Gratte-Ciel (900 logements neufs prévus) ou Cuisset.

Des prix immobiliers hauts et une marge de négociation faible à Villeurbanne

Tiré vers le haut par l’augmentation des prix des logements lyonnais (+10 % en un an), le prix du mètre carré à Villeurbanne en région Auvergne-Rhône-Alpes a augmenté de 5,2 %. Et la marge de négociation dans la ville aux deux collines est fortement inférieure à la marge nationale : 2,7 % contre 3,3 % en moyenne en France. Ce qui signifie que les vendeurs ont beaucoup plus de poids dans cette ville face aux acheteurs et leurs négociations. C’est le second effet d’une demande plus forte qu’ailleurs.

Zoom sur les prix de l’immobilier dans les cinq quartiers les plus prisés et les plus chers de Villeurbanne :

  • 3.226 €/m² pour les Poulettes
  • 3.196 €/m² à Tonkin Sud
  • 3.186 €/m² à Charpennes
  • 3.168 €/m² pour la Doua
  • 3.177 €/m² pour Gratte-Ciel

Le saviez-vous ? Villeurbanne est la commune de banlieue la plus peuplée de France, devant Boulogne-Billancourt en région parisienne.

Publié par l’équipe éditoriale de

A propos L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Acheter un appartement coûte de plus en plus cher dans la cité libérée par Jeanne d’Arc

Les prix de l’immobilier à Orléans

En un an, les prix des appartements anciens ont bondi de plus de 8% dans la préfecture du Loiret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.