Accueil > Conseils > Location étudiant : se protéger des risques d’impayés
De nombreux propriétaires hésitent à louer à des étudiants de peur des loyers impayés
De nombreux propriétaires hésitent à louer à des étudiants de peur des loyers impayés

Location étudiant : se protéger des risques d’impayés

Lorsqu’un propriétaire-bailleur loue un logement à un étudiant ayant peu de ressources, le risque d’impayés peut être important. Des astuces existent pour se protéger efficacement contre les loyers impayés.

Location : demander une caution à son étudiant, un moyen simple de se protéger des risques d’impayés de loyers

Si vous louez un logement à un étudiant ne disposant pas de revenus propres suffisants pour garantir le paiement du loyer, il est important de lui demander à ce qu’une personne se porte caution pour lui, si possible avant la signature du bail de location. En cas d’impayé, ce garant va payer à sa place le montant de la somme due.
Ce sont généralement les parents de l’étudiant qui se portent caution. Ils doivent alors signer un acte de caution et fournir les documents attestant de leurs revenus (trois derniers bulletins de salaire, contrat de travail, avis d’imposition, pièce d’identité). Pensez à vérifier tous ces documents afin de vous assurer de la solvabilité du garant.

Souscrire une assurance contre les loyers impayés : un bon réflexe si vous louez à un étudiant

En tant que propriétaire-bailleur, vous pouvez souscrire une GLI (Garantie contre les Loyers Impayés) pour assurer le logement que vous louez à un étudiant. Cette assurance est très utile et fonctionne également dans le cas où le garant de l’étudiant rencontrerait lui-aussi des difficultés pour payer le loyer dû.
Le coût de cette assurance contre les loyers impayés représente généralement 3 à 4 % du montant du loyer. En tant que propriétaire-bailleur, vous êtes assuré de percevoir le montant du loyer, mais aussi de bénéficier d’une prise en charge pour des frais de procédure et de contentieux éventuels.

Location étudiant : pourquoi ne pas profiter de la garantie visale ?

Le propriétaire-bailleur qui loue un logement à un étudiant a aussi la possibilité de demander à son locataire de souscrire à la garantie Visale (visa pour le logement et l’emploi). Ce dispositif est réservé aux étudiants en études supérieures, âgés de 18 à 30 ans, qui payent un loyer inférieur à 800 euros en Ile-de-France et à 600 euros en province. Le locataire étudiant peut en faire la demande, directement sur le site Visale.fr. Avec la garantie Visale, le propriétaire-bailleur est assuré de ne pas avoir de loyers impayés, le dispositif garantissant en effet trente-six mensualités impayées au total, pendant toute la durée du bail.
En revanche, si la location est couverte par la garantie Visale, le propriétaire-bailleur ne peut pas exiger de garant à l’étudiant, ni souscrire en complément une assurance contre les loyers impayés.

Publié par l’équipe éditoriale de

A propos L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Lors de la vente d’un bien immobilier, le vendeur a tout intérêt à prendre des photos de qualité

Miser sur les photos pour mieux vendre son bien

Les photos sont un atout majeur lors de la vente d’un bien immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.