Accueil > Villes > Cahors > L’immobilier à Cahors
Le centre historique de Cahors attire de nouveau les acheteurs
Le centre historique de Cahors attire de nouveau les acheteurs

L’immobilier à Cahors

A Cahors, l’immobilier reste sain et dynamique

L’immobilier à Cahors est au beau fixe. Dans la préfecture du Lot, en région Occitanie, les ventes immobilières vont bon train. La reprise du secteur, initiée l’an dernier, se confirme en 2018. Grâce à des prix raisonnables et à des taux de crédit toujours très attractifs, le marché de l’immobilier local sourit aux acheteurs. Comme en témoigne la hausse des transactions immobilières, ils sont nombreux à profiter de la conjoncture pour acheter un logement, dans le cadre d’un premier achat ou d’un investissement locatif.

Les acheteurs étrangers sont de retour sur le marché immobilier cadurcien

Les acheteurs étrangers se montrent également très actifs à Cahors. Si le Brexit a dans un premier temps fait fuir les acquéreurs britanniques, les effets de la mesure sur le marché immobilier ont été de courtes durées. Séduite par la qualité de vie qu’offre la ville, la clientèle d’outre-manche est de retour. La région, réputée pour son vignoble et sa gastronomie, attire aussi les Belges et les Hollandais. Comme les Anglais, nombreux sont ceux qui craquent pour un bien secondaire ou investissent dans des gîtes qu’ils louent à des compatriotes.

Acheter un appartement ou une maison à Cahors : les prix de l’immobilier à la loupe

Si les prix au mètre carré des appartements ont progressé de 2.4% en un an dans la capitale du Quercy, ils restent doux. Il faut compter environ un budget moyen de 1.200 à 1.300 euros le mètre carré pour devenir propriétaire d’un logement dans le centre de Cahors, soit moins qu’en Occitanie où la moyenne se situe à 1.870 euros/m². Grâce aux différents aménagements et aux travaux de rénovation, le cœur historique de la ville avec ses ruelles tortueuses et ses très beaux hôtels particuliers a retrouvé de sa superbe.

Les prix des maisons anciennes se vendent autour de 134.000 euros en moyenne. Très bien desservies, les communes du Grand Cahors, comme Pradines, Fontanes ou Le Montat sont prisées des familles.

Publié par l’équipe éditoriale de

A propos L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Les biens immobiliers situés dans le centre historique de Rennes sont prisés des acheteurs

Les prix de l’immobilier à Rennes

Les prix des logements ont bondi de 8% dans la préfecture de la région Bretagne

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.