Accueil > Actualités > L’énergie solaire dans l’habitat
Les particuliers vont pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % pour l’installation d’équipements solaires thermiques
Les particuliers vont pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % pour l’installation d’équipements solaires thermiques

L’énergie solaire dans l’habitat

Après plusieurs mois de consultation, le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, a dévoilé un grand plan pour développer l’énergie solaire.

Immobilier : le solaire sort de l’ombre

Aides supplémentaires accordées aux particuliers et aux agriculteurs, mobilisation des enseignes de la grande distribution et des terrains de l’armée… Plusieurs mesures ont été récemment dévoilées par le gouvernement pour accélérer le déploiement d’infrastructures photovoltaïques et du solaire thermique. Détails.

Solaire dans l’habitat : des mesures pour encourager l’autoconsommation

Ce plan solaire « Place au Soleil » intervient suite à plusieurs mois de consultation avec les acteurs concernés, menées par le secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Sébastien Lecornu. L’un des grands enjeux de cette démarche est de développer l’autoconsommation. L’exécutif souhaite notamment protéger les particuliers en renforçant les exigences de qualité portant sur les installateurs de dispositifs d’autoconsommation. L’objectif est de faciliter le financement des projets d’autoconsommation et d’éviter aux particuliers de devoir payer l’ensemble du projet à son démarrage.
Pour développer le solaire thermique, le gouvernement va aussi augmenter la prime à l’achat des chauffages et chauffe-eau solaires dès 2019. Un taux minimum en chaleur renouvelable devrait par ailleurs être instauré dans tous les bâtiments neufs.

Les différentes aides à l’installation de panneaux solaires

Le nombre de raccordements en autoconsommation a augmenté de moitié en 2017. La baisse des coûts de production de l’électricité solaire a renforcé l’attractivité de l’autoconsommation. Une fois l’investissement réalisé, le prix de revient de l’électricité ne subit plus les variations et évolutions du tarif d’un fournisseur.
Les particuliers qui souhaitent produire leur propre énergie peuvent désormais bénéficier de la TVA à 10 % pour l’acquisition et l’installation du matériel. Seules conditions imposées : les travaux doivent être réalisés par un professionnel, le logement doit être construit depuis plus de deux ans et la puissance nominale de l’installation solaire ne doit pas excéder 3 kilowatts.
Enfin, les particuliers peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt transition énergétique (CITE) de 30 % pour l’installation d’équipements solaires thermiques et un taux de TVA à 5,5 % pour l’équipement.

Énergie solaire : le gouvernement veut impliquer les agriculteurs et engager l’armée

Suite à l’annonce de ce plan, l’armée s’est engagée à mobiliser 2.000 hectares destinés à des projets solaires d’ici 2025. Par ailleurs, pour mobiliser les agriculteurs, le gouvernement prendra en charge 40 % du coût du raccordement au réseau électrique des panneaux solaires qui seront installés sur leurs exploitations.
Le gouvernement s’est fixé comme objectif d’installer entre 18.200 et 20.200 mégawatts de capacités solaires d’ici à 2023. Pour accélérer le développement de l’énergie solaire, l’exécutif a déjà augmenté en début d’année le volume annuel des appels d’offres à 2.450 mégawatts, contre 1.450 mégawatts actuellement. Au total, ce programme baptisé « Place au Soleil » qui a été présenté par le ministère de la Transition écologique et solidaire comporte 40 mesures. Aujourd’hui, le solaire reste encore modeste en France. Le nucléaire représente près de trois quarts de notre production d’électricité. Les panneaux solaires représentent, eux, 1,7 %.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Proche du Pinel, le dispositif Denormandie veut inciter les propriétaires d’un bien locatif dégradé à le rénover

Une aide fiscale pour réhabiliter les logements dégradés

Le dispositif Denormandie vise à lutter contre les logements insalubres

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.