Accueil > Actualités > Anticiper le coût de la taxe foncière
Dans certaines villes moyennes comme Nîmes, la taxe foncière pèse lourd sur le budget des propriétaires
Dans certaines villes moyennes comme Nîmes, la taxe foncière pèse lourd sur le budget des propriétaires

Anticiper le coût de la taxe foncière

Si la taxe d’habitation est vouée à disparaitre, allégeant ainsi le budget habitation des ménages, les propriétaires continueront eux, de payer la taxe foncière. Vous êtes à la recherche de votre futur domicile ? Attention, cette taxe que l’on a parfois tendance à oublier lors de l’achat peut se révéler très lourde pour votre budget !

Achat immobilier : la taxe foncière, jusqu’à deux mensualités de remboursement supplémentaires

Si le gouvernement a décidé d’alléger les impôts locaux en mettant peu à peu fin à la taxe d’habitation, la taxe foncière représente toujours un coût à prendre en compte lors de l’achat d’un bien immobilier. Et ce coût est inégal suivant la région, la ville et même la rue où se situe votre future propriété. Selon les chiffres du courtier Meilleurtaux, la taxe foncière représente, pour les propriétaires, plus d’une mensualité de crédit.

Et contrairement aux idées (souvent) reçues, ce n’est pas dans les très grandes villes que cet impôt pèse le plus lourd. Vous devrez en effet être attentif au montant de votre future taxe foncière si vous achetez dans une des villes moyennes que sont Le Mans, Nîmes, Saint-Étienne ou encore Le Havre, dans lesquelles la taxe foncière représente plus de deux mensualités. Et c’est particulièrement le cas au Havre, où la taxe foncière d’un bien de 70 m², pour un couple avec deux enfants, s’élève à 1.343 €.

En revanche, si vous envisagez l’achat d’un appartement dans une très grande ville, comme Strasbourg, Lille, Lyon, Bordeaux ou même Paris, votre future taxe foncière représentera moins d’un mois de remboursement. Soit, pour une surface de 70 m² et si vous avez deux enfants : 810 €/an à Strasbourg, 786 €/an à Lille, 809 €/an à Lyon ou encore 675 €/an à Paris (avec, pour cette dernière ville, une mensualité moyenne, hors assurance de 3.288 €).

A la charge des propriétaires, la taxe foncière va continuer d’augmenter

Attention, selon Meilleurtaux, tous ces chiffres sont appelés à encore augmenter dans les mois et années qui viennent. En effet, pour les spécialistes de l’immobilier, la fin de la taxe d’habitation entrainera une hausse de la taxe foncière. Il est nécessaire de prendre en compte ce coût dans l’achat immobilier, au même titre que les charges de copropriété, des taux d’intérêt et bien entendu du prix du bien que vous convoitez !

Et c’est d’autant plus nécessaire lorsque le budget est serré, comme c’est le cas de nombreux acheteurs maintenant attiré par les taux bas et les conditions d’emprunts actuelles. Il était par exemple possible d’obtenir un prêt sur 20 ans à 1 % d’intérêts sans apport durant l’été. De quoi soutenir le marché immobilier qui a connu une hausse record de 7 % sur un an avec 953.000 transactions enregistrées au 2e trimestre de cette année 2018. D’autant plus que celui-ci bénéficiera également de la stabilité des taux directeurs de la Banque centrale européenne en 2019.

Attention toutefois, la taxe d’habitation est toujours là. Et son montant, qui atteint parfois jusqu’à deux mensualités de remboursement doit également être pris en compte dans votre budget. Sa suppression totale, qui ne touchera toutefois que 80 % des ménages en France, n’aura lieu qu’en 2020. D’ici là, elle baissera pour eux de 30 % en 2018 et 65 % en 2019.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

L’immatriculation des copropriétés de moins de 50 lots doit être réalisée avant le 31 décembre 2018

L’immatriculation des copropriétés

Avez-vous pensé à immatriculer votre copropriété ? C’est obligatoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.