Accueil > Villes > Lyon > Les prix de l’immobilier à Lyon
En un an, les prix des appartements à Lyon ont grimpé de plus de 10%
En un an, les prix des appartements à Lyon ont grimpé de plus de 10%

Les prix de l’immobilier à Lyon

En un an, les prix de l’immobilier ont plus augmenté à Lyon qu’à Paris. Investisseurs ou futurs acheteurs dans la préfecture du département du Rhône, nous avons fait le point pour vous.

Lyon : des biens immobiliers à plus de 5.000 euros le mètre carré

Attractive Lyon ? Sans doute si l’on en croit la tendance qu’y suivent les prix de l’immobilier dans cette ville de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Partout dans la ville, les logements sont aujourd’hui plus chers qu’il y a un an. Et avec une hausse moyenne des prix des appartements anciens de +10,3 %, la ville dépasse Paris (+7,6 % pour les appartements de la capitale) et Marseille (+1,6 %). Il n’y a qu’à Bordeaux que les prix ont connu une plus grosse augmentation : +15,4 % en un an.

Pour vous offrir un bien immobilier ancien à Lyon, vous devrez dépenser en moyenne 4.530 € par mètre carré. Mais dans un arrondissement sur trois, la facture dépassera les 5.000 €/m² ! C’est le cas dans le 1er arrondissement lyonnais (Croix-Rousse, Presqu’île) où le mètre carré coute en moyenne 5.243 €, mais également dans le 2ème (Bellecour, Cordeliers) avec 5.793 €/m² et le 6ème (Cité Internationale, Bellecombe) avec 5.761 €/m².

Achat immobilier à Lyon : peu de marge de négociation dans la capitale des Gaules

Moins chers, mais dépassant tout de même les 4.000 €/m², avec des prix des logements à Lyon s’étalant entre 4.161 €/m² et 4.638 €/m² en moyenne, les 3ème, 4ème, 5ème, et 7ème arrondissements sont plus abordables.

Et pour les budgets les plus serrés, le IXe arrondissement (Vaise, Gorge de Loup) propose des biens à 3.3326 €/m² en moyenne et le 8ème arrondissement (Bachut, Monplaisir) des appartements anciens à 3.666 €/m².

Et les acheteurs ne peuvent pas vraiment compter sur la négociation. En effet, si la marge moyenne en France est de 3,2 %, à Lyon elle n’est que de 2,6 %. La forte demande donne en effet l’avantage aux vendeurs.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Acheter un appartement coûte de plus en plus cher dans la cité libérée par Jeanne d’Arc

Les prix de l’immobilier à Orléans

En un an, les prix des appartements anciens ont bondi de plus de 8% dans la préfecture du Loiret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.