Accueil > Economie-Finance > Acheter un bien en France en tant que non-résident
Acheter un logement en France est possible même lorsqu’on réside à l’étranger
Acheter un logement en France est possible même lorsqu’on réside à l’étranger

Acheter un bien en France en tant que non-résident

Si les démarches sont plus compliquées que pour un acquéreur français, un non-résident peut tout de même acheter un bien immobilier en France. Découvrez nos conseils.
Nous vous recommandons également cet article : portrait des étrangers qui achètent en France.

Acheter un logement en France en tant que non-résident : se rapprocher d’un professionnel pour son projet immobilier

Quand on est étranger et que l’on souhaite acquérir un bien immobilier en France, la première chose à faire est de se rapprocher d’une agence immobilière qui pourra étudier votre situation et vous orienter au mieux dans les démarches à effectuer. Il est important de prendre en compte tous les éléments propres à la situation de l’acquéreur : nationalité, pays de résidence, situation matrimoniale.
En matière d’immobilier, c’est la localisation du bien qui détermine la loi applicable, en l’occurrence dans ce cas, la loi française. Par contre, en cas de décès de l’acquéreur, la succession est réglementée selon la loi du pays de résidence de l’acquéreur.

Non-résident : comment trouver un financement pour son achat immobilier en France

La question du financement d’un bien immobilier situé en France n’est pas toujours simple pour un non-résident. En effet, des transferts d’argent depuis l’étranger sont nécessaires. Ils peuvent prendre du temps puisque des vérifications sur la provenance des fonds seront systématiquement effectuées par les intermédiaires (banque, mais aussi notaire). L’objectif est de s’assurer que l’investissement immobilier ne sert pas à blanchir de l’argent.

Connaitre la fiscalité qui s’applique lors d’un achat immobilier en France par un non-résident

Le bien immobilier acquis en France par un non-résident est soumis à la fiscalité française. Il est donc important que l’acquéreur soit informé des taxes et impôts qu’il devra payer en fonction de la situation. Que l’on fasse l’acquisition d’une résidence principale ou d’un investissement locatif, la fiscalité ne sera pas la même.
Des solutions existent pour optimiser un achat immobilier en France quand on est non-résident. Il est important d’être bien conseillé et d’envisager le projet dans sa globalité en prenant notamment en compte sa revente éventuelle.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

A Moulins, les logements situés dans le centre-ville sont prisés des acheteurs

L’immobilier dans l’Allier

L’attractivité des taux immobiliers soutient le marché immobilier bourbonnais

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.