Accueil > Actualités > L’immobilier sur le littoral 
A Antibes, au bord de la mer méditerranée, les prix de l’immobilier sont en baisse
A Antibes, au bord de la mer méditerranée, les prix de l’immobilier sont en baisse

L’immobilier sur le littoral 

Bien qu’elles bénéficient toujours d’une belle attractivité, les villes côtières connaissent des fortunes diverses en ce qui concerne les prix de l’immobilier. Si dans certaines, tels que Biarritz, ceux-ci ont subi une forte hausse, d’autres à l’instar de Carnac voient le prix de la pierre baisser depuis mai 2017. Envie d’acheter en bord de mer ? Nous avons fait le point pour vous.

Biarritz, Arcachon et Le Touquet : de 5 à 9 % de hausse des prix des logements

Star des villes côtières, Biarritz, capitale du surf et perle de la côte Basque, attire toujours autant. Les acheteurs continuent de déferler dans cette jolie ville d’Aquitaine et les ventes de résidences secondaires augmentent légèrement sur les 12 derniers mois. Conséquence logique de cette bonne tenue du marché, le manque de biens dans l’hypercentre commence à se faire sentir et les prix de l’immobilier ont augmenté de 9 % entre mai 2017 et le mai 2018. Toutefois, les acheteurs peuvent encore trouver quelques biens abordables dans les quartiers de La Rochefoulcauld et Lahouze.

En remontant quelque peu le littoral, ils peuvent même se retrouver à Arcachon. Mais attention, là aussi, les acquéreurs ont été confrontés à une forte hausse des prix. Entre mai 2017 et mai 2018, ceux-ci ont gagné +7 %. Ce qui place Arcachon à la seconde place des villes côtières dans lesquelles les prix de l’immobilier ont le plus augmenté. En cause ? L’arrivée du TGV qui a poussé de nombreux Parisiens à acquérir un bien pour leurs vacances, mais également, leurs futures retraites qu’ils imaginent en bord de mer. Les investisseurs régionaux ont eux aussi flairé le bon filon, et fait augmenter les prix.

Étonnant, mais pas tant si l’on s’attache à son surnom d’« Arcachon du Nord », la ville du Touquet est la troisième sur le podium des villes côtières en ce qui concerne l’augmentation des prix de l’immobilier. La cité balnéaire du Pas-de-Calais affiche en effet +5 % de hausse entre 2017 et 2018 (de mai à mai). Attractive, elle voit arriver de nombreux acheteurs trentenaires ou quarantenaires qui, tout en profitant des taux bas, s’offrent leur résidence secondaire là où ils venaient petits.

Immobilier : des prix en baisse à Antibes, Bandol et Carnac

Même si elles restent attractives, d’autres villes côtières (et non des moindres) ont connu une baisse des prix de leur immobilier.

Il s’agit tout d’abord d’Antibes dans les Alpes-Maritimes. La ville touristique de la Côte d’Azur a vu les prix de son immobilier diminuer de -1,5 % en un an. Même si les ventes sont restées stables, les acheteurs se sont révélés plus âpres à la négociation. Ces derniers ont d’ailleurs changé, si auparavant ils venaient principalement d’Angleterre ou d’Italie, aujourd’hui Antibes attire plus les habitants du nord de l’Europe (Finlande, Suède et Norvège). Et les investisseurs misent à présent sur des biens de vacances ou des locations de courte durée.

Plus à l’ouest sur la côte méditerranéenne, Bandol, ville balnéaire du Var, a connu une baisse de –6 % des prix de son immobilier en quelques mois. La météo, peu favorable durant les premiers mois de 2018 semble avoir joué un grand rôle dans cette baisse. Les acheteurs venant sur la Côte d’Azur recherchent en effet principalement le soleil et fonctionnent au coup de cœur dans ce territoire qui compte 55 % de résidences secondaires.

Pour finir, les prix de l’immobilier ont fortement baissé dans la ville de Carnac. Connue pour ses alignements, la cité du Morbihan a encore la cote auprès des Parisiens et pourtant les prix y ont diminué de -7,5 % entre mai 2017 et mai 2018. Bien que les professionnels aient déjà noté une légère reprise depuis le début de l’année. Station familiale, la ville compte de nombreuses résidences secondaires.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Dans certaines villes moyennes comme Nîmes, la taxe foncière pèse lourd sur le budget des propriétaires

Anticiper le coût de la taxe foncière

A la recherche d’un bien à acquérir ? Pensez à budgétiser la taxe foncière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.