Accueil > Actualités > Les délais de vente des biens de luxe
Les biens de prestige se vendent très vite
Les biens de prestige se vendent très vite

Les délais de vente des biens de luxe

Si l’année 2017 a été particulièrement marquante sur le marché de l’immobilier de luxe, cette tendance n’a pas été bouleversée en 2018. En effet, les records s’enchaînent sur ces ventes.

L’immobilier de prestige français fait carton plein

Le marché de l’immobilier de prestige est particulièrement actif cette année. Ventes conclues en quelques jours, marges de négociation quasi-inexistantes pour les biens en stock réduit et sans défaut… Aucune envolée des prix moyens n’est pour autant constatée. Les records se font sur deux plans : le budget et le délai. Explications.

16 jours : le délai moyen de vente d’un bien de luxe de petite surface

Quelle que soit la surface, le délai est en baisse mais cette affirmation est d’autant plus vérifiée pour les biens de petite surface qui se vendent en 16 jours en moyenne. Pour les biens de taille moyenne (4 à 5 pièces), ce délai est de 29 jours. La moyenne est de 117 jours pour les biens immobiliers de grande surface (plus de 250 mètres carrés). Le réseau Daniel Féau qui vient de dresser son bilan du premier semestre 2018 indique qu’il n’est plus rare pour les vendeurs d’obtenir une ou plusieurs offres au prix dans les jours suivant la mise en vente du bien.
Les délais moyens de vente ont quasiment été divisés par trois en seulement un an. Ce dynamisme du marché immobilier de luxe s’explique principalement par un retour de confiance et un basculement de l’image de la France. La réduction des délais de vente s’est accompagnée d’une fonte des stocks estimée à 50 % entre fin mars 2013 et fin mars 2018. Pour autant, Charles-Marie Jottras, président de Daniel Féau, ne considère pas que le marché est en surchauffe et préfère parler d’« animation ou de dynamisme ».

Immobilier haut-de-gamme : les non-résidents représentent 61 % des acheteurs

Selon le réseau Daniel Féau, les prix sur le marché immobilier de luxe connaissent une progression mesurée. Ainsi, le prix au mètre carré des biens vendus entre 1 et 2 millions d’euros n’a augmenté que de 3,7 % sur un an, s’établissant à 12.661 euros. Pour les biens vendus entre 2 et 4 millions d’euros, la hausse est plus raisonnable : +1,1 %, avec un prix au mètre carré de 14.113 euros en moyenne. L’augmentation est plus importante concernant les biens vendus à plus de 4 millions d’euros : +5,6 %, avec un prix au mètre carré à 20.836 euros.
Le marché de l’immobilier de luxe en France attire essentiellement les non-résidents qui représentent 61 % des acheteurs. Parmi eux, 42 % sont de nationalité française. Plusieurs statistiques laissent les professionnels de l’immobilier sereins quant à l’avenir du marché immobilier de prestige. Ceux-ci craignent toutefois une législation et une fiscalité trop contraignantes. La mise en place de l’impôt sur la fortune immobilière (IFI) ne devrait cependant pas impacter ce marché. En effet, pour les grandes fortunes, la part des valeurs mobilières est souvent plus importante que l’immobilier.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Dans certaines villes moyennes comme Nîmes, la taxe foncière pèse lourd sur le budget des propriétaires

Anticiper le coût de la taxe foncière

A la recherche d’un bien à acquérir ? Pensez à budgétiser la taxe foncière !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.