Accueil > Conseils > Achat immobilier : les biens atypiques
Les logements atypiques font craquer de nombreux ménages
Les logements atypiques font craquer de nombreux ménages

Achat immobilier : les biens atypiques

Loft, duplex, atelier, usine, appartement terrasse (penthouse), péniche, maison d’architecte… Les logements atypiques séduisent de plus en plus d’acquéreurs.

Les logements atypiques séduisent de plus en plus de Français

Dans une récente étude, le réseau d’agences immobilières Espaces Atypiques indique que les biens immobiliers originaux attirent chaque année plus d’acquéreurs. Il précise que le budget d’achat se situe en moyenne à 560.000 euros, soit plus du double de la moyenne nationale. Comment expliquer ces évolutions sur ce marché ? Explications.

Immobilier : quels sont les biens atypiques les plus recherchés ?

Près d’un quart des biens atypiques sont des lofts. Les appartements représentent 37 % des biens vendus par l’intermédiaire des agences Espaces Atypiques en 2017. Suivent ensuite les maisons (souvent d’architecte) puis les duplex. Les autres biens comme les péniches ne représentent que 1 % des ventes.
Espaces Atypiques indique que le budget moyen des acquéreurs s’élève en moyenne à 560.000 euros, soit deux fois et demi plus important que la moyenne nationale, à 260.000 euros pour une maison et entre 190.000 et 230.000 euros pour un appartement. La plupart des logements atypiques sont vendus à un prix supérieur à 500.000 euros et certains peuvent même dépasser 2 millions d’euros. Les acheteurs disposant d’un plus petit budget peuvent accéder à des biens de moins de 300.000 euros. En effet, le réseau d’agences précise que ces biens de caractère ne s’apparentent pas systématiquement à des biens de luxe.

Logements originaux : des surfaces habitables souvent élevées

Les biens atypiques ont des surfaces plutôt grandes : 144 mètres carrés en moyenne, soit 50 mètres carrés de plus que la moyenne nationale. Les surfaces moyennes, de 50 à 100 mètres carrés, représentent 30 % des ventes. Ces biens s’adressent davantage aux familles peu nombreuses. En effet, seuls 25 % des logements atypiques comportent plus de trois chambres.

Des biens immobiliers atypiques accessibles à tous

Si les biens atypiques sont accessibles au plus grand nombre, un profil type se dessine. Les acquéreurs sont généralement âgés de 30 à 50 ans. 47 % d’entre eux sont mariés et 27 % sont célibataires. Il s’agit majoritairement de cadres ou de professions intellectuelles supérieures, les hauts revenus étant surreprésentés. De nombreux clients du réseau sont des architectes ou décorateurs d’intérieur.
Les agences Espaces Atypiques soulignent qu’un quart des clients sont des primo-accédants, une proportion relativement faible mais qui a augmenté entre 2016 et 2017. L’étude précise enfin que les acquéreurs privilégient le beau, le bien-être et le plaisir. Leurs loisirs préférés sont le sport, les voyages et la culture.

Achat d’un bien atypique : quelles sont les motivations des futurs acheteurs ?

Le coup de cœur représente la principale motivation d’achat tout comme la recherche d’un espace plus grand. Pour déclencher ce coup de cœur, les professionnels du réseau Espace Atypiques tentent de convaincre leurs clients de visiter des biens éloignés de leur périmètre de recherche initial, une stratégie qui semble fonctionner. 18 % d’entre eux disent vouloir concrétiser un nouveau projet. Les mutations professionnelles ou les changements de quartier sont également courants.

Publié par l’équipe éditoriale de

A propos L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Lors de la vente d’un bien immobilier, le vendeur a tout intérêt à prendre des photos de qualité

Miser sur les photos pour mieux vendre son bien

Les photos sont un atout majeur lors de la vente d’un bien immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.