Accueil > Actualités > Achat immobilier : c’est le bon moment
Les acquéreurs immobiliers ont le sourire
Les acquéreurs immobiliers ont le sourire

Achat immobilier : c’est le bon moment

La hausse des prix immobiliers ne semble pas impacter le moral des acquéreurs. En effet, plus de 6 Français sur 10 pensent que la période est propice à l’achat immobilier.
Vous avez un projet immobilier ? Découvrez nos conseils pour bien acheter ou vendre aujourd’hui.

Tendance du marché immobilier français

Le marché immobilier est toujours aussi dynamique, comme le montre un sondage réalisé par l’IFOP dans le cadre du Baromètre consacré au « moral des Français face au marché immobilier ». Comme les Notaires, la Fédération nationale de l’immobilier (Fnaim) prévoit un « atterrissage en douceur » sur le plan des transactions immobilières, d’ici la fin de l’année 2018.

Les ventes de logements ont atteint un plafond

Dans son étude intitulée « Conjoncture, actualité législative et réglementaire, moral immobilier des Français » publiée le 27 juin 2018, la Fnaim livre sa vision du marché immobilier sur le premier semestre. En France, l’année 2017 a été particulièrement dynamique pour ce marché. Le climat s’est maintenu sur la première moitié de l’année 2018. Effectivement, 950.000 ventes ont été enregistrées à fin juin par la Fnaim, marquant une hausse de 3,4 % sur un an. En revanche, les prix au mètre carré ont augmenté de 4,3 % en 12 mois seulement : 5,2 % en Île-de-France et 3,9 % en province. Les appartements sont les plus affectés par cette hausse des prix, notamment à Paris, avec une progression annuelle de +6,2 %.

L’avenir du marché immobilier reste incertain

Malgré l’optimisme affiché par la Fnaim, l’avenir du marché est incertain en raison du climat politique en pleine mutation. Le montant des aides adressées aux ménages, toutes formes confondues, atteint désormais 42 milliards d’euros. Cependant, la Fédération constate une baisse de la part des accédants en 32 ans, passant de 24,2 à 20,1 %. La part du parc privé locatif a aussi reculé, de 26 à 23 %. Parallèlement, la vacance des logements, elle, n’a cessé de progresser, passant de de 7,7 à 8,3 %.
L’organisme a par ailleurs rappelé l’urgence de redynamiser les centres-villes en suggérant notamment la création d’un statut fiscal « en faveur d’un bail commercial revitalisation ». Il salue plusieurs mesures proposées par la loi Elan dont le bail mobilité. Une autre mesure pourrait relancer le marché durablement, selon la Fnaim : rendre les primo-accédants éligibles au dispositif Pinel.

Immobilier : le moral des Français au beau fixe

L’étude IFOP commandée par la Fédération nationale de l’immobilier révèle que les Français sont disposés à concrétiser leurs projets immobiliers. En effet, 62 % estiment que la situation économique est favorable à l’investissement locatif et 77 % considèrent que la période est propice à l’accession à la propriété pour la première fois. Cependant, seules 37 % des personnes interrogées pensent que la situation économique actuelle est favorable à l’achat d’une résidence secondaire. Ce chiffre traduit la taxation accrue de ces biens immobiliers mais résulte également de la mise en place de l’Impôt sur la fortune immobilière (IFI) en remplacement de l’Impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

Publié par

A propos Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

A Nantes, il est possible de louer deux appartements de 60 m² pour le loyer d’un seul à Paris !

Location : les villes où les loyers sont élevés

A Nantes, les loyers sont nettement plus chers qu’à Paris, Nice ou Aix-Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.