Accueil > Actualités > Les femmes préfèrent acheter que louer
Les femmes célibataires recherchent des logements similaires à ceux qu’achètent les hommes en région francilienne
Les femmes célibataires recherchent des logements similaires à ceux qu’achètent les hommes en région francilienne

Les femmes préfèrent acheter que louer

Les femmes célibataires privilégient l’achat immobilier à la location. Si elles deviennent propriétaires plus tardivement, elles achètent toutefois le même type de bien que les hommes, avec un budget similaire.

Achat immobilier en région parisienne : 51% des personnes célibataires sont des femmes

La dernière enquête réalisée par la Chambre des Notaires d’Île-de-France montre que 85.000 acquisitions dans la région francilienne ont été faites par des personnes célibataires : 51 % de femmes et 49 % d’hommes. Zoom sur le profil de ces acheteurs solo.

Les femmes et les hommes qui achètent un logement seuls optent pour des types de biens très similaires

L’enquête menée par la Chambre des Notaires d’Île-de-France révèle que les hommes et les femmes achètent des biens relativement similaires. 88 % d’entre eux acquièrent un appartement et près de la moitié s’orientent vers un deux pièces. L’emplacement du bien immobilier est également très proche : 20 % des acheteurs masculins ont choisi un bien dans la capitale alors que 42 % ont préféré la Petite Couronne contre respectivement 21 % et 40 % des femmes.

Femme et homme : un budget immobilier quasi-identique

L’enquête indique que sur l’ensemble de la région Île-de-France, les femmes célibataires dépensent en moyenne 200.000 euros pour acheter un appartement ancien contre 188.000 euros pour les hommes. A Paris, leur budget est quasiment identique, soit 320.000 euros. Il faut rappeler que la capitale fait toujours partie des dix villes les plus chères au monde au mètre carré.

Les femmes seules diffèrent leur achat immobilier

60 % des acquéreurs masculins sont âgés de moins de 40 ans contre 49 % pour les femmes. L’étude précise que l’âge médian est de 36 ans pour les hommes et 40 ans pour les femmes. Cette différence s’explique par le fait que les hommes perçoivent des revenus plus élevés leur permettant de constituer un apport personnel plus rapidement. Le marché immobilier traduit ainsi les disparités constatées entre les hommes et les femmes au sein de la société française.

39 % des femmes ont un projet immobilier pour 2018

Une étude réalisée par le courtier Empruntis avec l’institut CSA au début de l’année révèle que 39 % des femmes ont un projet immobilier en 2018. En effet, 18 % d’entre elles envisagent de devenir propriétaires de leur résidence principale, 22 % souhaitent changer de logement, 12 % veulent réaliser un investissement locatif et 7 % souhaitent acquérir une résidence secondaire. Les femmes sont toutefois moins optimistes que les hommes concernant leur projet immobilier. Une étude menée par l’Observatoire du Moral Immobilier, piloté par Logic-Immo.com montre que 70 % des hommes interrogés pensent qu’il s’agit du bon moment pour se lancer dans l’achat d’un bien immobilier contre 62 % des femmes. Ces premiers estiment que la situation financière de leur foyer s’est améliorée ce qui est moins le cas pour les femmes.

Projet immobilier : en couple, la femme mène les opérations

Ces chiffres ne concernent que les personnes célibataires. Quand on parle de couple et d’immobilier, il semblerait que ce soit la femme qui mène les opérations. Les femmes entreprennent généralement les recherches de logement, se rendent aux visites et se chargent également des démarches administratives.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Les particuliers vont pouvoir bénéficier d’un crédit d’impôt de 30 % pour l’installation d’équipements solaires thermiques

L’énergie solaire dans l’habitat

Avec le plan « Place au soleil », le gouvernement entend développer l’énergie solaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.