Home > Actualités > Les prix de l’immobilier en Europe
Berne arrive en tête des capitales les plus chères d’Europe
Berne arrive en tête des capitales les plus chères d’Europe

Les prix de l’immobilier en Europe

La dernière étude réalisée par le réseau ERA Immobilier sur les prix de l’immobilier en Europe fait le point sur l’évolution du marché du logement sur le Vieux Continent. Elle indique que, comme en France, les prix ont augmenté dans une grande partie des capitales européennes, et que les taux des crédits immobiliers sont, comme dans l’Hexagone également, très favorables aux acheteurs.

Les prix de l’immobilier européens grimpent dans 7 capitales sur 11

La hausse des prix de l’immobilier parisien n’est pas une exception française. Selon l’étude réalisée par ERA Immobilier, la tendance a touché sept capitales parmi les onze pays passés au crible. Dans la capitale française, le prix du mètre carré s’est établi à 8.716 euros le mètre en 2017. Une hausse qui ne fléchit pas. Dans leur dernière note de conjoncture, les notaires parisiens, en se basant sur les avant-contrats du mois du mai, anticipe un prix au mètre carré de 9.300 euros ce qui représente une hausse annuelle de 8.7%.
En Europe, Berne en Suisse arrive en tête des capitales les plus chères. Dans cette ville, le prix moyen des ventes immobilières se situe à 1 359 000 euros. Suit ensuite Stockholm avec un prix moyen de vente de 600 900 euros. Au top trois des capitales européennes les plus chères figurent Luxembourg (480 000 euros). Paris arrive en 4ème position (451.000 euros), suivie par Amsterdam. Dans la capitale des Pays-Bas le prix moyen de vente des biens immobiliers s’élève à 407.000 euros.

Prix de l’immobilier en Europe : zoom sur les prix moyens de vente par pays et par capitale

Selon ERA Immobilier, les prix moyen de vente en 2017 se sont établis en :

  • Autriche : 195.000 euros (Vienne : 320.000 euros)
  • Bulgarie : 43.296 euros (Sofia : 69.300 euros)
  • Belgique : 246.104 euros (Bruxelles : 291.822 euros)
  • France : 214.909 euros (Paris : 451.000 euros)
  • Luxembourg : 400.000 euros (Luxembourg : 480.000 euros)
  • Pays-Bas : 268.500 euros (Amsterdam : 407.000 euros)
  • Portugal : 115.000 euros (Lisbonne : 139.200 euros)
  • République Tchèque ; 79.277 euros (Prague : 142.690 euros)
  • Suède : 273.240 euros (Stockholm : 600.900 euros)
  • Suisse : 1 100 000 euros (Berne : 1 359 000 euros)
  • Turquie : 58.763 euros (Ankara : 50.627 euros)

Crédit immobilier : les taux sourient aux acheteurs européens

Les Français ne sont pas les seuls à bénéficier de taux attractifs. Emprunter pour financer l’achat d’un bien immobilier coûte est intéressant un peu partout en Europe. Les résultats de politiques gouvernementales similaires tant au niveau économique, budgétaire de monétaires selon l’étude. Toutefois la notion de taux bas diffère d’un pays à l’autre. En Turquie, où les crédits immobiliers se conclus sur des périodes courtes, les taux sur 10 ans tournent autour des 1.2%. En Bulgarie en revanche les taux moyens pour un prêt d’une durée de 20 à 25 ans s’établissent à 4.1%.
Si une remontée des taux est attendue en France, en Belgique et en République Tchèque en 2018, ils devraient rester stables en Autriche, au Luxembourg, au Pays-Bas et en Suisse.

Publié par l’équipe éditoriale de

About L’immobilier 100% entre Particuliers

L'équipe éditoriale de l'Immobilier 100% entre Particuliers

Check Also

A Paris, les locations saisonnières sont réglementées

La location saisonnière à Paris

Les nouvelles règles pour louer à Paris en toute légalité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.