Accueil > Villes > Bordeaux > Les prix de l’immobilier à Bordeaux
Dans le centre historique de Bordeaux, les prix des logements anciens ont flambé ces dernières années
Dans le centre historique de Bordeaux, les prix des logements anciens ont flambé ces dernières années

Les prix de l’immobilier à Bordeaux

A Bordeaux, les prix de l’immobilier ancien ont baissé au 1er trimestre 2018

Le marché de l’immobilier bordelais serait-il en train de retrouver la raison ? Dans la préfecture de Gironde et pour la première fois depuis plusieurs années, les prix des logements anciens ont baissé au 1er trimestre 2018. Selon le baromètre des prix immobiliers publié par Meilleursagents.com, les prix dans l’ancien ont en effet reculé de 0.7% dans la Capitale de l’ancienne Guyenne sur les trois premiers mois de l’année.

Des prix en surchauffe sur le marché immobilier bordelais

Le marché de l’immobilier à Bordeaux aurait-il atteint ses limites ? Il faut dire que les prix des logements anciens dans la préfecture de la région Nouvelle-Aquitaine n’ont cessé d’augmenter ces dernières années. L’an dernier, ils ont bondi de plus de 12% après une année 2016 déjà record avec une hausse annuelle de 15%. En cinq ans, l’immobilier ancien a vu ses prix augmenter de 23% dans la commune du Sud-Ouest rendant de plus en plus difficile d’accès à la propriété.

Immobilier : Bordeaux, une ville où il faut bon vivre

Connue pour ses vignobles, la ville fait de plus en plus d’adeptes. Proche de la côte atlantique, à 51km d’Arcachon et 92km de Royan, Bordeaux offre un cadre de vie des plus agréables avec un climat de type océanique doux l’hiver et chaud l’été. L’agglomération a fait l’objet d’un étalement urbain important. La ville, dont une partie est classée au patrimoine mondiale de l’UNESCO, peut être divisée en trois secteurs :

  • la vieille ville à l’intérieur des anciens murs et qui comprend le cours de Verdun, Clemenceau, la place Gambetta, le cours d’Albret, le cours Aristide-Briand, la place de la Victoire, le cours de la Marne
  • les anciens faubourgs à l’extérieur des murs de la ville (Grand Parc, Chartrons, Saint Seurin, Meriadeck, Saint Genès…)
  • les quartiers extérieurs avec d’un côté La Bastique et la Benauge sur la rive droite et de l’autre Bordeaux-Lac et Bacalan sur la rive gauche

L’immobilier bordelais fait craquer les acquéreurs franciliens


Les travaux de rénovation de la ville mais également l’ouverture de la LGV ont boosté le marché immobilier local. A 2h de Paris, Bordeaux séduit de nombreux cadres parisiens. En 2017, 22% des transactions ont été réalisées par des acheteurs franciliens. Les Bordelais et les Girondins ont représenté pour leur part 37% des ventes.

Dans l’immobilier ancien, les prix continuent de progresser

Si les prix se détendent dans l’ancien, dans l’immobilier neuf ils continuent de progresser. Le prix médian du mètre carré est passé en un an de 4.120 euros à 4.900 euros et l’offre immobilière peine à suivre.

Publié par

A propos Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Acheter un appartement coûte de plus en plus cher dans la cité libérée par Jeanne d’Arc

Les prix de l’immobilier à Orléans

En un an, les prix des appartements anciens ont bondi de plus de 8% dans la préfecture du Loiret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.