Accueil > Villes > Biarritz > Prix immobiliers Biarritz-Anglet-Bayonne 
Prix immobilier de la côte basque
Prix immobilier de la côte basque

Prix immobiliers Biarritz-Anglet-Bayonne 

Avec une qualité de vie agréable, la côte basque devient un eldorado pour de nombreux acheteurs. Mais à l’image d’autres grandes villes, le marché immobilier de Biarritz, Anglet-Bayonne n’est pas accessible à tous.

Des prix et des biens disparates

Constituant une seule et même agglomération, Biarritz, Anglet et Bayonne accueillent toutes trois des résidents à l’année et des vacanciers. Si la première héberge en grande majorité les résidences secondaires de retraités, Bayonne accueille plutôt des résidents permanents alors que le parc immobilier d’Anglet se partage entre les deux. Résultat : des prix de l’immobilier hétérogènes entre ses trois villes. Mais qui tous, en raison de la forte demande, sont en augmentation.

Biarritz : des biens haut de gamme et des prix en rapport

Située en bord de mer, Biarritz est une ville faite essentiellement de résidences secondaires haut de gamme. Les prix de l’immobilier y sont donc très hauts : entre 6 000 et jusqu’à 20 000 €/m² pour les appartements. Quant aux maisons, il n’est pas rare qu’elles s’échangent à plusieurs millions d’euros. Il faut dire que contrairement aux années passées, les acheteurs ne peuvent plus espérer en faire baisser le prix : la marge de négociation sur les prix des biens est en effet tombée de 10 à 15 % à 0 % en quelques années. Face à la forte demande, les vendeurs sont en position de force et les biens s’échangent plus vite (de 2 à 3 mois).

Le prix moyen d’un mètre carré pour un appartement de Biarritz s’élève aujourd’hui à 4 800 € alors que les petites maisons de ville s’échangent entre 800 000 et 1 million d’euros. Et lorsque l’acquéreur cherche de plus grandes surfaces, il doit dépenser entre 2,5 et 3 millions d’euros pour une maison de 300 à 500 m² soit 6 000€/m².

Bayonne et Anglet : des prix en augmentation également

À Bayonne, les prix de l’immobilier ont également augmenté même s’ils restent moins haut qu’à Biarritz : les professionnels annoncent +5 à 6 % en 2017. Pour un appartement, il faut compter aujourd’hui entre 2 500 et 4000 €/m². Qu’il s’agisse du centre-ville, des bords de l’Adour et de la Nive ou des quartiers des Arènes et Saint-Esprit, tous ces secteurs sont très demandés et affichent des prix élevés. Le marché s’y porte bien et le volume des transactions reste stable. Pour tous ceux qui recherchent des prix plus abordables, les communes voisines sont une bonne alternative.

Pour finir, à Anglet, commune mi-résidentielle, mi-secondaire, le marché se divise en ces deux tendances. D’un côté le secteur de Chiberta, proche du golf et peuplé de résidences secondaires qui affichent des prix de l’ordre de ceux pratiqués à Biarritz et de l’autre, le reste de la ville où les prix s’alignent sur ceux de Bayonne.

Publié par

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Situé dans le centre, le parc Jouvet est un des poumons verts de Valence

Les prix de l’immobilier à Valence

Les prix de l’immobilier ancien ont bondi de 13.4% dans la préfecture de la Drôme

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.