Accueil > Actualités > Les passoires thermiques seront-elles bientôt taxer ?
Les maisons mal isolées pourraient être taxées dans l’avenir
Les maisons mal isolées pourraient être taxées dans l’avenir

Les passoires thermiques seront-elles bientôt taxer ?

Des malus pour les propriétaires dont les logements gaspillent de l’énergie ?

Pour lutter contre le gaspillage énergétique, le gouvernement envisage de taxer davantage les logements aux performances insuffisantes. Le ministre de la Transition énergétique et solidaire, Nicolas Hulot réfléchit à différentes pistes, dont un système de bonus et de malus pour les propriétaires immobiliers.

Nicolas Hulot planche sur des pistes contre les passoires énergétiques

Dans le cadre de son plan climat, Nicolas Hulot étudie des mesures à appliquer pour diminuer le nombre de « passoires thermiques » dans le parc immobilier français. Ce terme désigne les bâtiments mal isolés, qui déplorent des déperditions d’énergie. Le système de bonus-malus taxerait davantage ce type de logements, qui ont une mauvaise isolation ou un chauffage polluant, à la manière de ce qui se fait au niveau des voitures.

Taxer les passoires thermiques : une mesure en cours de réflexion pour le moment

Le message derrière ces taxes serait d’encourager les propriétaires à se lancer dans des travaux pour améliorer les performances énergétiques de ces logements. Le cabinet de Nicolas Hulot a indiqué à l’AFP que cette solution n’avait pas encore été arrêtée, et qu’ils souhaitaient d’une part accompagner les propriétaires, et de l’autre leur signifier que c’était de leur responsabilité de rénover ces logements polluants.

Publié par

A propos Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

A Nantes, il est possible de louer deux appartements de 60 m² pour le loyer d’un seul à Paris !

Location : les villes où les loyers sont élevés

A Nantes, les loyers sont nettement plus chers qu’à Paris, Nice ou Aix-Marseille

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.