Accueil > Economie-Finance > Investir dans une résidence pour seniors
Investir dans une maison pour personnes âgées
Investir dans une maison pour personnes âgées

Investir dans une résidence pour seniors

Vous recherchez un placement locatif qui rapporte ? De plus en plus prisé en Europe et surtout en France, l’investissement dans les résidences pour seniors offre de nombreux avantages. Si vous cherchez de belles déductions fiscales et un rendement intéressant, lancez-vous avant qu’il ne soit trop tard !

Visibilité et demande en hausse : les bons points locatifs des résidences seniors

Atteignant 2,6 milliards d’euros en Europe au premier semestre 2016 (soit 60 % de plus qu’en 2015), l’investissement dans les maisons de retraite médicalisées se porte bien. Et ce sont les Français qui y contribuent le plus avec 878 millions d’euros d’investissement entre janvier et juin 2016. Vient ensuite l’Allemagne avec 870 millions d’euros, puis loin des deux premiers, l’Angleterre avec « seulement » 244 millions d’euros.

Un tel engouement en France s’explique par les avantages procurés par ce type d’investissement. Destiné à être loué par un exploitant, le lot acheté dans une résidence pour seniors permet d’éviter la forte concurrence existante dans les biens locatifs traditionnels tout en diversifiant les actifs. D’autre part, l’étude de la pyramide des âges offre une très bonne visibilité sur l’occupation future de ces biens. En effet, la population vieillit partout en Europe, tout en accédant à un niveau de revenus supérieur à celui de leurs ainés. D’où une demande de plus en plus forte pour les résidences pour seniors avec services et aides.

À savoir que d’ici moins de 9 ans, en 2025, les plus de 65 ans représenteront 20 % de la population européenne. Et que dans seulement 3 ans, en 2020 les plus de 85 ans seront 19 millions (14 millions actuellement et 40 millions en 2050).

Une gestion locative simplifiée et une fiscalité doublement intéressante : les atouts d’un achat dans une résidence pour seniors

Mais au-delà de ces belles prévisions, l’investissement dans une résidence pour seniors est également le gage d’une gestion simplifiée des locataires. Celle-ci, effectuée par l’exploitant, garantit le paiement régulier d’un loyer. D’autant plus que les baux sont souvent signés pour une période allant de 10 à 12 ans au moment de la livraison.

Second point à ne pas négliger : l’investissement dans un bien géré offre une fiscalité beaucoup plus intéressante que celui dans un bien locatif traditionnel. En effet, outre la récupération de la TVA (20 % du prix de vente) ce type d’investissement offre une exonération d’impôts sur 80 % des revenus locatifs.

Investir dans une résidence pour seniors : un rendement locatif intéressant, mais à saisir dès maintenant !

Vient en dernier lieu le très bon rendement offert par ce type de biens. Au moment où l’immobilier a le vent en poupe en raison des faibles taux d’intérêt, l’investissement dans une résidence pour seniors médicalisée offre un rendement deux fois supérieur aux autres biens locatifs.

Toutefois, en raison de l’intérêt porté à ce type de bien, l’offre et la demande tendent à se rejoindre, entrainant une baisse du rendement des investissements en maison de retraite médicalisée. En Europe celui-ci est estimé entre 4,4 et 7,5 % (selon le pays, la qualité des actifs et l’emplacement), mais devrait baisser dans l’avenir avec la concurrence. Une bonne raison d’investir maintenant dans un bien qui rapportera toujours, et quoiqu’il arrive, un rendement bien supérieur au livret A (actuellement à 0,75 %)

Publié par

A propos Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

Le notaire accompagne le vendeur et l’acheteur lors de la transaction

Le rôle du notaire

Le rôle du notaire est essentiel lors de la vente d’un bien immobilier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.