Accueil > Villes > Grenoble > L’immobilier à Grenoble
Dans le vieux Grenoble, le mètre carré oscille entre 2.400 et 2.800 euros pour un appartement de deux pièces
Dans le vieux Grenoble, le mètre carré oscille entre 2.400 et 2.800 euros pour un appartement de deux pièces

L’immobilier à Grenoble

Immobilier à Grenoble : les acheteurs sont de retour !

À Grenoble, dans l’Isère, les acquéreurs et les investisseurs sont à l’affut de bonnes affaires ! Avec leur retour, l’immobilier grenoblois a repris de la vigueur depuis la rentrée dernière de septembre. Parallèlement les professionnels observent que les prix des logements se stabilisent dans la ville, exception faite de certains quartiers excentrés, et que les stocks de biens à vendre diminuent.
Vous recherchez un bien à acheter ? Découvrez vite nos offres de vente à Grenoble. Exclusivement entre particuliers, vous économisez les frais de commission à la vente.

Les ventes s’accélèrent, et le délai moyen pour conclure une transaction diminue à Grenoble

Les primo-accédants, qui avaient délaissé le secteur depuis la fin 2014, sont de retour sur le marché de l’immobilier grenoblois. Disposant souvent d’un pouvoir d’achat limité, ils s’intéressent surtout aux biens anciens quitte à prévoir de petits travaux de rénovation. Depuis le mois de décembre 2015, ils ont retrouvé le sourire et passent à l’action plus rapidement. Le délai de transaction moyen a ainsi diminué d’un mois dans certaines agences immobilières grenobloises !

Les prix de l’immobilier grenoblois sont globalement stables

Après une légère érosion l’an dernier, les prix de l’immobilier apparaissent comme stables dans l’ancienne capitale du Dauphiné. Les biens les plus cotés, situés dans l’hypercentre historique de Grenoble et le quartier de l’Ile verte, affichent un tarif oscillant entre 2.400 et 2.800 euros le mètre carré pour un appartement de deux-pièces en bon état. Pour un grand appartement, le mètre carré descend à 2.200 euros. Ailleurs dans la ville, le mètre carré moyen se situe entre 2.000 et 2.500 euros, selon le quartier et l’état général du bien.

Les biens situés dans les quartiers excentrés de Grenoble perdent de leur valeur

Si les prix de l’immobilier sont globalement stables à Grenoble, ils continuent de diminuer doucement dans certains secteurs excentrés et peu recherchés. Les biens en mauvais état, ou ayant des performances énergétiques insuffisantes sont aussi fortement délaissés par les acquéreurs. Pour réussir à les céder, leurs vendeurs sont forcés de faire un effort sur le prix de vente!

Publié par

A propos Anne Maurel

Web Rédactrice, l'Immobilier 100% entre Particuliers

Sur le même sujet

A Angers, les prix des logements grimpent en force

Les prix des biens immobiliers à Angers

Les prix des logements ont bondi de plus de 8% dans la préfecture de Maine-et-Loire

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.