Accueil > Actualités > Les taux immobiliers au 1er semestre 2016
Actuellement les taux immobiliers sourient aux acquéreurs
Actuellement les taux immobiliers sourient aux acquéreurs

Les taux immobiliers au 1er semestre 2016

Si la baisse de 2 points de base des taux d’emprunt en novembre semble minime, elle vient toutefois souligner une reprise du marché immobilier. Le nombre de prêts à l’habitat accordés est en hausse depuis un an et les taux sont encore très intéressants.

Des taux immobiliers parfois inférieurs à 2% sur 20 ans

Comme chaque mois, l’étude CSA/Crédit de France nous révèle les chiffres des taux immobiliers du mois précédant. On y apprend qu’en novembre, le taux moyen d’emprunt s’est élevé à 2,20% alors qu’il était de 2,22% en octobre. Attention, cette moyenne est à relativiser. En effet, comme toujours, les écarts sont importants d’un emprunteur à l’autre. Ainsi, si les meilleurs profils ont obtenu des taux moyens de 1,78% pour les prêts sur 15 ans, les moins bons dossiers ont, eux, décroché des taux avoisinant les 2,76%.

2016 : le bon moment pour acheter !

Les courtiers de Crédit de France ont constaté une baisse des taux des crédits immobiliers dans une trentaine d’établissements. Ceux-ci ont retrouvé leur niveau de janvier 2015.
Avec des prix et des taux immobiliers de nouveau très attractifs, le premier semestre de l’année 2016 devrait sourire aux acheteurs et permettre à ceux qui ont un projet immobilier de concrétiser leur rêve de devenir propriétaire.

Des crédits immobiliers plus faciles à obtenir

D’autant plus que les établissements bancaires ont adouci les conditions d’obtention des prêts immobiliers. Il suffit souvent aujourd’hui de justifier d’un apport personnel couvrant seulement les frais d’achat. Ces frais, qui regroupent les coûts de l’assurance emprunteur et des droits de mutation représentent en moyenne 10% du prix d’un bien ancien.

Publié par

A propos Sarah Leon

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Donner les clés de sa location à une tiers-personne pendant une période donnée est possible sous certaines conditions

Les règles en sous-location

Sous-louer son logement est théoriquement interdit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.