Accueil > Conseils > Copropriété : comment agrandir son logement en fusionnant avec l’appartement d’à côté
Fusionner deux appartements
Fusionner deux appartements

Copropriété : comment agrandir son logement en fusionnant avec l’appartement d’à côté

Fusionner deux lots de copropriété : ce qu’il faut faire avant de commencer les travaux

Si vous habitez un immeuble en copropriété et que l’appartement d’à côté – ou bien celui du dessus/dessous – est à vendre, vous pouvez envisager de l’acheter afin de vous agrandir à peu de frais.

Mais pour pouvoir réunir deux appartements mitoyens en un seul, vous devrez probablement utiliser – et peut-être même acheter – une ou des parties communes de l’immeuble (annexion d’une partie du couloir, perçage de murs porteurs ou de la dalle du plancher, ouverture de fenêtres dans la toiture…).

Quelques règles sont alors à respecter avant d’acheter et d’entamer les travaux :

  • Bien relire le règlement de copropriété afin de s’assurer de la faisabilité du projet
  • Faire appel à un professionnel (bureau d’études structure et architecte) pour vous aider dans votre démarche
  • Désamorcer les critiques éventuels en parlant de votre projet à plusieurs propriétaires auparavant
  • Demander ensuite l’autorisation de l’assemblée générale des copropriétaires (articles 24 à 26 de la loi du 10 juillet 1965 réglementant les copropriétés)
  • Déposer une demande d’autorisation d’urbanisme auprès de la mairie (déclaration préalable de travaux ou permis de construire)

Lisez aussi quelles démarches faut-il faire pour acheter des combles en copropriété ?

Mesures à prendre pour fusionner deux appartements en copropriété

Une fois toutes les autorisations en poche, il faut enfin prévoir :

  • L’intervention nécessaire d’un huissier pour un constat dans les appartements contigus au chantier et dans les parties communes
  • Certaines mesures afin de minimiser la gêne occasionnée aux voisins

Publié par Sarah Léon
 

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Malgré la possibilité de choisir une assurance individuelle, les emprunteurs privilégient encore l’assurance proposée par leur banque

Assurance emprunteur : la stratégie des banques pour vous garder

Assurance de groupe vs délégation d’assurance : pourquoi les banques contrôlent-elles 85% du marché ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.