Accueil > Actualités > Taux immobiliers 2011 : l’augmentation se poursuivra en 2011 mais les taux sont encore bas
Taux immobiliers 2011 (© Secret Side - Fotolia.com)

Taux immobiliers 2011 : l’augmentation se poursuivra en 2011 mais les taux sont encore bas

Les taux continuent d’augmenter en 2011

De nouvelles hausses des taux de crédit immobilier ont été observées au mois d’avril, ce qui porte à environ 0,75% la remontée du coût d’emprunt depuis 6 mois. A la mi-avril, le taux moyen mesuré était de 4,05% sur 15 ans, au lieu de 3,95% à la fin mars, et de 4,25% sur 20 ans pour un taux de 4,20% fin mars. Ces taux moyens grimpent toujours : encore situés à 3,50% sur 15 ans et 3,70% sur 20 ans au début de l’année 2011, cette hausse dépasse désormais les 0,5%.

Mais ils feront baisser les prix de l’immobilier

En 2010, les taux d’emprunt immobilier ont connu une baisse significative qui a engendré une hausse continue des prix de l’immobilier. Cette hausse des prix s’était notamment accentuée avec l’important retour des secundo-accédants sur le marché, moins touchés par cette actuelle remontée des taux.
Sur l’ensemble de l’année 2011, la tendance s’inverserait et l’on s’attend à une stabilisation des prix. En effet, si un « risque de blocage » était évoqué dernièrement, la hausse des taux devrait faire chuter les prix de l’immobilier français, ou, au moins, atténuer la hausse et les stabiliser. Dans les zones dites « non-tendues », on attend une stabilisation au premier semestre et une baisse pour la fin d’année de 5 à 7%. En revanche, pour les autres zones, celles où une pénurie de logements face à la demande est constatée, les prix devraient continuer d’augmenter pour se stabiliser au deuxième semestre.

Le PTZ+, une aide pour devenir propriétaire malgré la hausse des taux

La hausse des taux devrait aussi freiner les projets d’accession à la propriété des particuliers. Une dégradation des intentions d’emprunt chez les ménages a déjà été relevée. Néanmoins, le nouveau dispositif du prêt à taux zéro + (PTZ+) pourra effacer temporairement cette hausse des taux. Il la compensera jusqu’à la fin du premier semestre en permettant aux ménages d’augmenter leur budget d’achat grâce à son effet « solvabilisateur ». En parallèle, les prix pourraient encore augmenter modérément au premier semestre, les ventes conclues étant encore liées à l’activité de la fin d’année 2010.

Des taux encore attractifs

Malgré la hausse, les taux d’emprunt restent encore à des niveaux bas.
Plus concrètement, un ménage qui souscrit aujourd’hui un emprunt d’une durée de 20 ans obtient, en moyenne, un taux de 4,20 %. Soit 0,7 point de plus qu’en novembre 2010, mais 1,4 point de moins qu’à l’été 2008, quand les taux plafonnaient au-dessus des 5 %.
Empruntis émet des hypothèses quant aux prochains mois : des taux moyens sur 20 ans à 4,50 % à la fin du premier semestre. Sans faire de réelles prévisions, les professionnels s’accordent pour exclure un potentiel emballement des taux, en insistant tout de même sur un risque de blocage à envisager au-delà de 5%.

Devenez maître de la négociation pour votre prêt immobilier

Le Partenaire Européen vous donne quelques conseils à ne pas marginaliser pour obtenir un bon taux lors de votre achat immobilier :

  • Assurez votre comportement financier avant même de constituer un dossier d’emprunt
  • Renseignez-vous sur les pratiques actuelles des banques
  • Ayez de l’assurance et maîtrisez le vocabulaire bancaire
  • Pensez à domicilier vos comptes dans la banque où vous négociez votre emprunt
  • Outre les taux d’intérêt d’emprunt, n’hésitez pas à débattre autour des frais de dossier, des contrats d’assurances ou encore des indemnités de remboursement

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Acheter une maison aux enchères permet de profiter d’un prix attractif

La vente aux enchères immobilières

Les enchères, un moyen d’acquérir une habitation à un bon prix

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.