Accueil > Villes > Orléans > Immobilier Orléans : l’achat-vente immobilier dans la Ville d’arts et d’histoire redémarre
Station de tram Royale-Châtelet Orléans (Croquant - Licence de documentation libre GNU)

Immobilier Orléans : l’achat-vente immobilier dans la Ville d’arts et d’histoire redémarre

L’immobilier à Orléans a repris des couleurs

Après avoir subi de plein fouet le retournement du marché immobilier pendant la crise, le marché de l’immobilier à Orléans va mieux et ce redémarrage redonne un nouveau souffle à la cité johannique. Le volume des ventes concernant les appartements dans l’immobilier ancien est en hausse, la baisse des prix et les taux d’intérêt favorisant le retour des acheteurs en ce début d’année 2011. Le prix du mètre carré pour un appartement ancien de 3 pièces au cœur de la ville est actuellement compris entre 1660€ et 2270€. Néanmoins, en un an, les prix ont augmenté d’environ 10% dans le centre-ville et dans les proches communes au sud de la Loire, et ils se sont stabilisés dans la périphérie nord.

Le marché orléanais dans les mains des acheteurs

Les prix augmentant, les acheteurs continuent à négocier des rabais de 10% voire plus, dès que les biens sont mis en vente au-dessus des prix du marché. Contrairement aux années d’avant la crise où les vendeurs menaient la danse, le marché appartient aujourd’hui aux acheteurs. Des acquéreurs aujourd’hui plus prudents, qui refusent les prix de vente abusifs et ne contractent pas de prêt relais pour l’achat d’un nouveau logement. Les primo-accédants concrétisent leur projet d’achat plus aisément et les familles revendent leur appartement en centre ville pour acheter un nouveau bien plus grand, une petite maison en périphérie d’Orléans par exemple.

Des quartiers qui ont de l’avenir

Le prix des biens immobiliers à Orléans fluctue selon les quartiers. Les secteurs de la Bretonnerie, des Grands-Champs, le cœur historique ou encore le secteur de Dunois et Saint-Euverte-Théâtre restent les quartiers chics où l’habitat fin XIXe est charmant. Plus abordable, la barrière Saint Marc, ancien quartier de maraîchers, offre des biens tout à fait convenables pour moins cher. En parallèle, le quartier du Faubourg-Madeleine et celui du Vauquois, très agréables, profiteront prochainement de l’arrivée dynamisante du tram et verront leur population se renouveler petit à petit.

 

 

A propos Sarah Joly

Responsable Publicité et Communication chez L'immobilier 100% entre Particuliers.

Sur le même sujet

Au cœur du quartier Manufacture à Saint-Etienne, la cité du design a été inaugurée en 2009

L’immobilier à Saint-Etienne

Les logements stéphanois ont vu leur prix augmenter de plus de 11% en trois mois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.